jeudi 23 mai 2024

Paris 2024 : Kylian Mbappé s’éloigne, Thierry Henry peut être très inquiet

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Plus on se rapproche des Jeux Olympiques, plus les chances de voir la France pouvoir aligner une équipe capable de gagner le tournoi de foot s’éloignent.

Alors que la fédération française continue de rêver de la présence de Kylian Mbappé, ce dernier a lui même reconnu à demi-mots que se serait très compliqué d’enchainer l’Euro et les Jeux. « Tout le monde sait, tout le monde connaît un peu la situation. Ce n’est pas une situation qui dépend de moi. Les JO en France, c’est très important. Il faut réfléchir en tant qu’adulte et trouver la meilleure solution pour toutes les parties » a expliqué celui qui a reçu le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison, pour la 5ème fois. 

Interrogé sur le cas Zaïre-Emery aujourd’hui en conférence de presse, Luis Enrique a mis quasiment un point final aux espoirs de sa jeune pépite, qui lui, a l’âge pour faire partie de l’équipe de Thierry Henry.  « Il y a le désir du joueur et une autre très différente qui sont les intérêts du club, qui paie le joueur. » Une position tranchée, qui vaudra aussi pour Bradley Barcola, en cas de sélection (attendue) par Didier Deschamps pour l’Euro. 

Le 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions se jouera avant la finale du tournoi olympique

Sans surprise, le véto de leur club est aussi valable pour tous les joueurs de la liste pour l’Euro 2024, dont les noms ont été évoqués pour les Jeux : Eduardo Camavinga, Antoine Griezmann, Olivier Giroud.  Pour les autres, ce ne sera pas plus simple. Si deux clubs français font déjà donné leur accord pour libérer leurs joueurs (Lyon et Lens, en l’occurrence), les autres clubs concernés (Lille pour Yoro et Rennes pour les frères Doué notamment) n’ont rien dit. Ce qui laisse plutôt penser qu’ils ne sont pas emballés.

Imaginez Lille obligé de jouer les tours préliminaires de la Ligue des Champions, programmés les 6 ou 7 août (aller du 3ème tour préliminaire), 13 août (retour), puis les 20 ou 21 août (barrage aller) et 27 ou 28 août (retour), peut-on envisager que le LOSC accepte de se passer de Lenny Yoro et Lucas Chevalier ?

Quoi qu’il en soit, libérer son joueur pour les Jeux ne veut pas dire uniquement se passer de lui pour deux ou trois matchs, cela veut dire qu’il fera toute sa préparation avec l’Equipe de France olympique (rendez-vous fixé au 17 juin), ce qui forcément n’aidera pas la cohésion d’équipe. Même si on peut minimiser cet aspect du problème, en se disant qu’après tout, cela fera de lui une sorte de recrue qui n’arrivera qu’à la mi-août… 

Alexandre Lacazette attendait quand même la liste de Deschamps pour l’Euro 2024

Ces informations concernent les clubs français, mais imaginez pour les clubs étrangers ? Où est l’intérêt du Bayern de laisser Sacha Boey ou Mathys Tel jouer les jeux ? Et Crystal Palace pour Michael Olise ? Leipzig pour Castello Lukeba ? Même si tous les championnats vont reprendre après la finale du tournoi de football, les clubs sont réticents à l’idée de ne pas gérer la préparation de leurs joueurs et de les voir commencer la saison avec déjà une demi-douzaine de matchs dans les jambes. Sans parler de la charge mentale de disputer un tournoi olympique dans son pays. 

Tout n’est pas tout noir pour autant. Les possibilités de voir Dimitri Payet (qui a lui même fait un appel du pied à Thierry Henry) ou Alexandre Lacazette venir renforcer l’équipe, reste d’actualité. En ce qui concerne le Lyonnais, le choix a été de ne pas communiquer sur l’annonce de la liste de Didier Deschamps, jeudi 16 mai. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi