vendredi 1 mars 2024

Pavard, Giroud et Rabiot : ces trois Bleus qu’on avait condamnés trop tôt…

France - Ukraine (20h45)

À lire

Benjamin Pavard, Olivier Giroud et Adrien Rabiot titulaires avec les Bleus, plus de deux ans après la Coupe du Monde ? Qui l’eut cru à l’époque ?

Alors que Didier Deschamps devrait aligner son équipe type ce soir face à l’Ukraine, le onze de départ n’est pas trop difficile à trouver. Mais il y a plus de deux ans et demi, au lendemain du titre de champion du monde, peu d’observateurs auraient donné le onze très probable des Bleus pour débuter la phase de qualification pour la Coupe du Monde.

Peu auraient mis Benjamin Pavard, Olivier Giroud et encore plus Adrien Rabiot dans le onze type. Pourtant, les deux premiers sont toujours incontournables, alors que le troisième est le mieux placé pour prendre la succession de Blaise Matuidi dans le système de jeu hybride mis en place par Deschamps.

Benjamin Pavard met tout le monde d’accord

Il y a trois ans à la même époque, personne n’aurait songé à en faire un titulaire sur le flanc droit de la défense tricolore. Pourtant, la solution est apparue comme une évidence très rapidement dans la compétition. Le joueur à la « frappe de bâtard » est aujourd’hui incontournable.  Et même s’il y a toujours des journalistes ou des consultants pour remettre sa présence en question, le joueur du Bayern – où il est aussi incontournable – reste le choix n°1 sur son côté. Dire que l’ancien Lillois profite de l’absence de concurrence au poste est faux. Si c’était le cas, le Bayern aurait cherché, et trouvé, un meilleur latéral droit.

Olivier Giroud s’accroche

Combien de fois a-t-on envoyé le deuxième meilleur de l’histoire des Bleus à la retraite ? Pourtant, il est toujours là et sera encore là pour jouer l’Euro… Malgré le poids des ans (il a eu 34 ans en septembre dernier), le natif de Chambéry continue de rester compétitif et Deschamps n’a pas encore trouvé mieux. Même si le cas Benzema continue de faire polémique.

Adrien Rabiot revient de loin

C’est sans aucun doute la plus grande surprise du onze de Deschamps. Avant la Coupe du Monde, tout le monde le jurait : « il faudra un nouveau sélectionneur pour revoir Rabiot en Bleu ». En refusant le rôle de réserviste que lui avait concocté le sélectionneur, le joueur de la Juventus s’était définitivement fermé la porte de l’Equipe de France, tout le monde était d’accord. Mais son profil est rare et son niveau de jeu est bon. A partir de là, Deschamps le pragmatique n’a pas hésité à le rappeler. Revenu sur la pointe des pieds, l’ancien joueur du PSG a réussi à s’imposer, notamment en réalisant un grand match au Portugal en Ligue des Nations (victoire des Bleus 1-0). Le voilà désormais installé. Même si des choix tactiques peuvent voir DD lui préférer Sissoko (dans le couloir droit) ou Coman (pour une équipe plus offensive), il reste le choix n°1 pour accompagner Pogba et Kanté au milieu.

L’Equipe de France probable contre l’Ukraine : Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez – Pogba, Kanté, Rabiot – Griezman, Giroud, Mbappé 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi