samedi 8 octobre 2022

Phénomène : sur Twitter, les « spaces » font concurrence aux médias

À lire

Et si c’était tout simplement l’avenir des médias ? Au delà des radios et même des émissions télé ? Certes, on n’en est pas encore-là, mais le phénomène « Space » est en train de prendre de l’ampleur.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un « space » ? Il s’agit d’une sorte de forum organisé sur les réseaux sociaux, qui peut réunir d’une quarantaine, à près de cinq cents personnes sur twitter, pour débattre autour d’un sujet.

Nés il y a environ six mois, sous l’impulsion des supporters des gros clubs, les « Spaces » se sont développés aujourd’hui. A tel point qu’il y en a jusqu’à des dizaines par jours, sur tous les sujets et pratiquement tous les clubs.

Dans la journée, les twittos reçoivent une invitation, via leur compte. A l’heure dite, il suffit de cliquer sur l’adresse de l’organisateur. Vous êtes d’abord simple auditeur, mais il suffit d’appuyer sur votre propre logo, pour demander la parole. L’hôte décide alors de vous faire « monter » parmi les intervenants (une quinzaine à la fois maximum), puis vous laisse vous exprimer. « C’est l’avenir, je pense que ça va supplanter les radios », explique Eric, supporter du PSG depuis 1986.

Entre 40 et 400 personnes, pour l’instant…

Coach mental dans la vraie vie, il est très actif sur twitter, en organisant des « space », avant, et après les matchs du PSG, sous le pseudo de ParisForever et sous évocateur de ParisShowGame. Objectif : permettre aux fans de s’exprimer sur les sujets qui les passionnent, sans tomber dans les dérives des médias.

« Nous, ce qui nous intéresse, c’est de parler foot et de notre club de cœur », explique Eric, qui organise des débats presque pro sur twitter, avec ses acolytes, Driss et Anthony. « On est très ouverts, laisse les gens s’exprimer, et surtout, on essaye de donner la parole à tout le monde ».  

Un monde presque parfait pour les supporters qui ont envie de faire leur analyse sur l’évolution de leur équipe. « Presque », car pour l’instant, tous les débats ne sont pas aussi bien gérés. Vous pouvez rapidement rester bloqués comme simple auditeur d’une discussion qui tourne autour d’une dizaine d’habitués.

« Pour l’instant, on en est seulement aux balbutiements », nous explique Eric. « Sur notre space, nous avons en moyenne 250 personnes, mais ça va se développer ».

De vraies émissions de débat

Le « space » permet aux twittos de s’exprimer de vive-voix (pour ceux qui en ont le courage), ce qui écarte les commentaires vites écrits par des ados en quête d’identité, qui ne supportent pas la contradiction. 

Quand ils sont bien gérés, ces débats « audio » sont des lieux très conviviaux, où les idées se suivent sans tout le temps se ressembler. « Les sifflets du Parc contre Neymar et Messi, le choix du gardien n°1, le recrutement… Chacun a son point de vue et peut l’exprimer », insiste Eric. Lors des avants matchs, ParisForever va jusqu’à inviter des supporters des équipes adverses à s’exprimer.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi