jeudi 29 juillet 2021

Picamoles vs Mercier (Montpellier) : le match des générations

À lire

Le match entre Louis Picamoles et Zach Mercier oppose deux générations avec Le Français qui arrive en fin de carrière et Le jeune anglais aux dents Longues. Qui est Le meilleur aujourd’hui ? Montpellier Fait-il une bonne affaire en laissant Partir Picamoles Pour Prendre Mercier ?

Louis Picamoles


Leadership : 8/10

Le futur bordelais exerce son leadership sur le terrain. Il donne l’exemple par son abattage, il replace ses coéquipiers quand cela est nécessaire. Dans un vestiaire, il fait aussi partie des leaders, il ne parle pas souvent, mais quand cela est nécessaire il n’hésite pas à recadrer ses partenaires.

Expérience : 9/10

Louis Picamoles possède une grosse expérience aussi bien en club à Toulouse et à Montpellier qu’en équipe de France. Il est professionnel depuis 2004, compte 82 sélections avec les Bleus et a participé aux trois dernières Coupes du monde. Il a également joué en Angleterre.

Mêlée : 8/10

Il a une bonne tenue en mêlée. Il conserve bien les ballons au chaud avant de le donner à son demi de mêlée. Parfois il garde le ballon dans ses pieds et fait avancer sa mêlée. Sa bonne technique lui permet de garder les ballons sans faire de fautes.

Touche : 7/10

Louis Picamoles peut avoir des baisses de régime ou des sautes de concentration notamment en touche. Il n’est pas toujours très efficace dans ce domaine, mais il peut prendre quelques touches importantes pour soulager son équipe.

Physique : 7/10

Avec 1m92 pour 116 kg, Louis Picamoles a un physique impressionnant. Il adore le combat, il enchaine les matches à haute intensité. Picamoles fait avancer son équipe par des charges dévastatrices et dans des zones où il y a beaucoup de défenseurs. Il est spécialiste des raffuts. Son physique décline depuis qu’il a signé à Montpellier.

Polyvalence : 6/10

Louis Picamoles n’est pas polyvalent. Contrairement à d’autres 3èmes lignes, il ne peut pas dépanner en 2ème ligne ou même à l’aile, c’est au centre qu’il exprime le mieux ses qualités.

Perspectives : 6/10

A 35 ans, il est en fin de carrière, il n’a d’ailleurs signé que pour une saison avec l’UBB. Après un beau passage à Toulouse et une expérience anglaise mitigée, son retour à Montpellier a été difficile, l’équipe n’a jamais confirmé son potentiel. A l’UBB, il vient pour guider les jeunes. Il a mis un terme à sa carrière internationale après le Mondial 2019 et devrait mettre un terme à sa carrière dans un an donc il lui reste peu de perspectives.

Total : 51/70


Zach Mercier


Leadership : 6/10

Il n’est pas le joueur qui parle le plus dans le vestiaire. Cela est peut-être dû à sa jeunesse et cela évoluera sans doute avec les années d’expérience, mais il s’agit aussi d’un trait de caractère.

Expérience : 6/10

Il manque d’expérience, il ne compte que deux sélections en 2018 en équipe d’Angleterre. Mercier évolue à Bath depuis 2016, mais il est encore jeune (23 ans). Il sera intéressant de le voir dans un autre championnat, un autre style de jeu.

Mêlée : 7/10

Zach Mercer est un joueur qui est très mobile. Surnommé »casque bleu », il stabilise la mêlée de son équipe et est excellent quand il faut jouer en sortie de mêlée ou après contact.

Touche : 6/10

Le jeune anglais est bon en touche, mais ce n’est pas le point fort de son jeu. Il manque de régularité sur ses prises de balles et doit encore progresser dans ce domaine. Il est meilleur sur les touches courtes.

Polyvalence : 9/10

Le néo-Montpelliérain est polyvalent, il peut évoluer à tous les postes de la 3ème ligne. Il offre à ses entraîneurs des options de jeu différentes. C’est aussi pour cette raison que Montpellier s’est intéressé à lui.

Physique : 9/10

Zach Mercer est considéré comme l’un des meilleurs 3èmes lignes à l’impact en Premiership. Ce qui est une référence. Il possède de grosses qualités physiques et ne recule pas à l’impact.

Perspectives : 9/10

Il est jeune (23 ans) et met entre parenthèses ses espoirs d’être sélectionné en signant dans le Top 14. Il a fêté sa première sélection en 2018 contre l’Afrique du Sud et est promis à un bel avenir. S’il réalise de gros matches à Montpellier peut-être que la fédération anglaise modifiera la règle de non-sélection de joueurs qui évoluent à l’étranger.

Total : 52/70

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img