dimanche 2 octobre 2022

Pollersbeck qui est la nouvelle doublure de Lopes ?

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Recrue surprise de l’été, Julian Pollersbeck est le nouveau gardien numéro 2 de l’OL. Avec certainement, à moyen terme, une idée derrière la tête, puisqu’il a signé avec Lyon jusqu’en 2024. 

Deux départs cet été 

Mais pourquoi diable l’Olympique Lyonnais est-il allé chercher en deuxième division allemande, au Hambourg SV, un gardien de but ? Certes, Ciprian Tatarusanu, déçu de son statut à Lyon, a préféré partir à l’AC Milan, même si c’est toujours pour jouer les doublures… Mais l’OL avait dans son effectif Anthony Raccioppi, dont tous les formateurs du club disent le plus grand bien depuis de longues années. Le rôle de numéro 2 lui semblait dévolu mais le joueur, en fin de contrat en 2021, a préféré partir à Dijon où l’attendait un certain Grégory Coupet. Problème : Raccioppi a d’abord été la doublure de Saturnin Allagbé, recruté à Niort (L2) pour remplacer Alfred Gomis, parti à Rennes. S’il a fini par le concurrencer, Dijon aura bien du mal à se maintenir. Autant dire que son choix de carrière interpelle. 

Qui est Pollersbeck ? 

Julian Pollersbeck a 26 ans et mesure 1m95. Ce n’est pas un inconnu pour les amateurs de football germanique car il affiche tout de même sept sélections en U21 et même dix matches en Bundesliga, tous disputés avec Hambourg en 2017/2018. Le club ayant été relégué, il était le gardien titulaire en deuxième division allemande en 2018/2019. Un statut qu’il a perdu la saison passée au profit de Daniel Heuer Fernandes, avant de le retrouver lors des six dernières journées. Son style de jeu est typiquement allemand avec beaucoup d’envergure. Malgré sa grande taille, il va rapidement au sol. Surtout, il excelle au pied et est capable d’évoluer comme libéro, notamment quand son équipe a le ballon, pour favoriser une meilleure relance. Un style de jeu particulier qui pourrait convenir à un coach qui souhaiterait que son gardien soit un onzième joueur de champ. Et si Pollersbeck avait été recruté dans cette optique ? Depuis son arrivée, on constate qu’Anthony Lopes, sous l’égide de l’entraîneur des gardiens lyonnais Christophe Revel, évolue beaucoup plus haut et s’efforce de participer davantage au jeu. 

Quel troisième gardien ? 

Cet automne, Anthony Lopes et Julian Pollersbeck touchés par la Covid-19, l’OL a bien cru devoir faire appel à son troisième gardien lors du déplacement à Strasbourg. Si le Portugais a finalement tenu sa place, Rudi Garcia avait néanmoins révélé que Malcom Barcola aurait été aligné en cas de forfaits. Agé de 21 ans, l’international togolais est en concurrence en réserve avec Kayne Bonnefie. Plus jeune (19 ans), celui-ci est plus souvent titulaire que Barcola en National 2 et la compétition bat son plein entre les deux hommes. ‘’Il n’y a pas de numéro 3 attitré’’, précise d’ailleurs l’entraîneur de l’OL. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi