dimanche 26 mai 2024

Pourquoi Alexandre Lacazette est une des plus grandes légendes de l’OL

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Même s’il n’a pour l’instant qu’une Coupe de France à son palmarès avec l’OL, Alexandre Lacazette est en passe de devenir une des plus grandes légendes des Gones. Son histoire en atteste.

Le 5 mai, cela fera exactement 14 ans qu’Alexandre Lacazette a fait ses grands débuts avec l’Olympique Lyonnais. C’était lors d’un match à Auxerre, le capitaine de l’OL filait sur ses 19 ans (il est né le 28 mai) et n’avait pas encore signé son premier contrat professionnel. Ce sera fait un peu plus d’un mois plus tard, quelques semaines avant de remporter le championnat d’Europe U17 avec Antoine Griezmann. S’en suivra une demi-finale de Coupe du Monde U20 (en Colombie), avec un titre de meilleur buteur à la clé.  

Alexandre Lacazette explose aux yeux de tous lors de la saison 2013/2014

Barré en club par la concurrence de Lissandro Lopez, Bafetimbi Gomis et Jimmy Briand, le jeune Lacazette doit se contenter, pour sa première saison, de 11 apparitions (dont 2 en Ligue des Champions). Mais, au contact de ces grands attaquants, le natif de Lyon apprend vite. Et lors des deux saisons suivantes, il commence à prendre de plus en plus de place sur le front de l’attaque, avec 14 buts et 8 passes décisives en 82 apparitions (toutes compétions confondues). Et surtout, un premier titre, avec la victoire en Coupe de France (2012). 

C’est lors de la saison 2013/2014 qu’e le joueur formé à Lyon va exploser aux yeux de tous, en étant décisif plus d’un match sur deux. Replacé dans un rôle plus axial par Remy Garde (qui l’utilisait surtout comme ailier), Lacazette forme un duo d’attaque redoutable avec Gomis (39 buts à eux deux, toutes compétitions confondues, dont 22 pour le joueur de 23 ans). 

A partir de la saison suivante, Lacazette devient l’attaquant n°1 de l’OL. S’il est meilleur buteur de Ligue 1 en 2015 avec 27 buts, sa meilleure saison sous le maillot des Gones sera la saison 2016/2017, avec 28 réalisations en championnat. Toutes compétitions confondues, ses statistiques sont impressionnantes : il a été 43 fois décisif en 46 apparitions ! Devenu international entre temps, le Lyonnais file alors vers Arsenal, qui met 53 millions d’euros sur la table pour s’octroyer ses services. A l’époque, il est le joueur le mieux vendu par l’OL, avant d’être détrôné par Tanguy Ndombélé deux ans plus tard (vendu 63 millions à Tottenham). Mais il garde un record : aucun joueur formé à l’OL n’a rapporté autant. 

En Angleterre, Lacazette continue sur sa lancée. Lors de ses quatre premières années, il joue plus de 30 matchs par saison en Premier League et inscrit entre 10 et 14 buts par saison, tout en inscrivant le Community Shields et la FA Cup à son palmarès. En 2019, il est un des grands artisans de la campagne européenne des Gunners, qui échouent en finale de la Ligue Europa (battus par Chelsea). 

En 2022, il est accueilli comme un héros

En 2022, Alexandre Lacazette arrive en fin de contrat et, à 31 ans, choisit de rentrer à la maison. Accueilli comme un héros, il prend son rôle de leader à coeur et montre sur le terrain que sa rage de marquer est toujours là. Malheureusement, il arrive à un des moments les plus sombres de l’histoire de l’OL au 21ème siècle.

Ses 27 buts en championnat ne permettent à l’OL de décrocher une place en Coupe d’Europe. Lyon doit se contenter d’une piteuse 7ème place. Le capitaine de l’OL ne le savait pas, mais la saison 2023/2024 allait être encore pire. Incontestablement celle de toutes les émotions pour « le Général », dont le statut est même remis en question par Fabien Grosso. Mais les grands champions ne meurent jamais. Poussé dans ses derniers retranchements, relancé par Pierre Sage, le buteur qu’il a toujours été reprend le dessus.

15 fois buteur en Ligue 1, 3 fois en Coupe de France (sur 5 matchs), il est un des grands artisans de la « remontada » de l’OL. Il n’est pas rassasié. La possibilité de décrocher un billet européen grâce au championnat, la finale de la Coupe de France, le Lyonnais relève tous les défis.

A tel point que le nom du deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’OL derrière Fleury Di Nallo (avec 172 buts contre 222) est de nouveau prononcé dans l’entourage de l’équipe de France, où il n’est plus apparu depuis 7 ans. Le passage des listes à 26 joueurs pourrait lui permettre de trouver une petite place. Ce serait tellement mérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi