vendredi 14 juin 2024

Premier League : 10 pépites à suivre cette saison

À lire

Equipe surprise de la saison, c’est aussi du Brighton & Hove Halbion FC que viennent les principales révélations en Premier League. Du Japonais virevoltant Mitoma au duo sud-américain Caicedo-Enciso pour autant de profils que les Seagulls (les Mouettes) auront du mal à conserver.

1- Rico LEWIS (Manchester City)

Au coeur de l’effectif XXL du champion d’Angleterre, la meilleure équipe européenne de l’année, il a réussi à se faire une place de choix dans un registre très polyvalent, tantôt défenseur latéral droit, tantôt milieu de terrain excentré. A 18 ans, ses 14 premiers matches de Premier League, ses débuts en Ligue des Champions (2 matches, 1 but), ne sont que les premiers d’une longue série. Sous contrat jusqu’en 2024, il devrait prolonger la saison prochaine et se rapprocher des Three Lions.

2- Alejandro GARNACHO (Manchester United)

L’attaquant argentin formé en Espagne (Getafe et Atlético Madrid) était déjà apparu à 2 reprises la saison passée en Premier League avant de fêter sa première titularisation en octobre dernier en Ligue Europa, son premier but face à la Real Sociedad une semaine après sur un service de Cristiano Ronaldo, son idole, la raison principale qui l’a poussé à signer chez les Red Devils alors que l’Atlético et le Real lui proposaient un contrat. En dépossédant George Best du record du plus jeune joueur étranger de l’histoire à marquer en coupe d’Europe avec un club anglais, Garnacho a marqué les esprits. Il ne lui reste désormais plus qu’à marquer beaucoup de buts pour être digne de ses glorieux aînés.

3- Kaoru MITOMA (Brighton)

Pour son retour à Brighton après un prêt à l’Union Saint-Gilloise, l’attaquant japonais a grandement participé à la belle saison des Seagulls. 8 buts et 6 passes décisives témoignent de son leadership et d’un impact offensif parfois impressionnant face aux meilleurs défenseurs de Premier League. La qualité de ses dribbles, la vitesse de ses déplacements le rendent difficile à arrêter et en font un joueur encore en devenir malgré ses 26 ans. Un profil qu’il sera intéressant d’observer en Ligue Europa la saison prochaine… s’il reste à Brighton où son contrat se termine en juin 2025.

4- Romeo LAVIA (Southampton)

Evoluer au sein des Saints, bons derniers de Premier League, ne l’a pas empêché de tirer son épingle du jeu. Le milieu formé à Anderlecht et passé deux ans à City a confirmé son talent et gagné cette saison ses galons de Diable Rouge. Estimée à 50 M€, son transfert est déjà préparé par Liverpool ou Chelsea, conscients que le profil de Romeo peut lui permettre, à très court terme, de devenir un des meilleurs box-to-box d’Europe. Une chose est sûre : il n’accompagnera pas Southampton en Premiership.

5- Levi COLWILL (Brighton)

Annoncé comme le nouveau John Terry, l’international Espoirs anglais est le défenseur qui monte avec une étonnante équipe de Brighton qui a rivalisé avec les cadors de Premier League. Dans l’axe gauche, Levi a… lévité cette saison, dans la relance comme dans son sens de l’anticipation. Après avoir fait ses gammes en Premiership à Huddersfield en 2021/2022, il a grandement mérité de revenir à Chelsea où les Blues ne vont pas tarder à lui proposer de prolonger un contrat qui se termine en juin 2025.

6- Armel BELLA-KOTCHAP (Southampton)

Dans une équipe en perdition, il fut l’un des seuls à surnager défensivement, à être au niveau d’exigence de la Premier League. Son grand gabarit (1m90) ne l’empêchant pas d’être vif et adroit techniquement, il possède tous les atouts du défenseur moderne. Arrivé de Bochum après une saison de Bundesliga, son adaptation a été rapide et lui a permis d’être dans la liste de la Nationalmannschaft pour la dernière Coupe du monde. Une bonne affaire en perspective pour un joueur sous contrat jusqu’en 2026, mais qui ne devrait pas manquer de courtisans cet été.

7- Lewis HALL (Chelsea)

Profitant des blessures et méformes des titulaires Chilwell ou Cucurella, l’international U19 a participé à une dizaine de matches sur le côté gauche de la défense des Blues. Jugé encore un peu tendre pour les nouvelles ambitions du Chelsea de Pochettino, il devrait être prêté la saison prochaine, à Crystal Palace sûrement qui s’est manifesté en premier, pour revenir plus fort honorer son contrat jusqu’en 2025.

8- Moses CAICEDO (Brighton)

L’homme à tout (bien) faire des Seagulls avait failli rejoindre Arsenal l’hiver dernier avant de rempiler pour le plus grand bonheur de Roberto De Zerbi qui en a fait le socle de son milieu de terrain. Infatigable à la récupération, pertinent dans la première relance, puissant pour se projeter vers l’avant, l’international équatorien a réalisé la meilleure saison de sa jeune carrière. Désormais sous les feux des projecteurs, il avait de grandes chances de rejoindre un top club européen. Le Real et Chelsea, voire Arsenal, semblaient intéressés par un transfert tout de même estimé à près de 60 M€.

9- Julio ENCISO (Brighton)

Dans le tiroir de Brighton, il n’était pas le couteau le moins aiguisé… à l’image de ses buts fantastiques face à Chelsea ou Manchester City. Déjà international paraguayen depuis ses 17 ans, Julio n’a pas trainé pour s’imposer en Premier League. Décomplexé et animé d’une détermination de tous les instants, sa grinta a été un des éléments clés de la fin de saison des Seagulls. Le plus grand espoir du football paraguayen a un avenir immense s’il parvient à confirmer cette première saison européenne XXL.

10- Michaël OLISE (Crystal Palace)

La deuxième saison en Premier League du jeune international français Espoirs a révélé un potentiel certain dans un registre de milieu de terrain aussi actif que créatif. Avec 11 passes décisives (2 buts), l’ancien joueur de Reading, né à Londres il y a 21 ans, déjà membre de l’équipe type de Championship en 2021, poursuit son petit bonhomme de chemin dans un club de milieu de tableau qui lui offre une belle exposition et la possibilité de rebondir très vite encore plus haut. Le quadrinational, né d’un père anglo-nigérian et d’une mère franco-algérienne, ne devrait pas manquer de propositions. Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi