jeudi 2 février 2023

Prêt payant avec option d’achat : l’OM passe à l’action pour Azzedine Ounahi !

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Selon nos informations, tout est en train de s’accélérer pour l’arriver d’Azzedine Ounahi à l’OM. Même si ce n’est pas encore gagné…

Malgré une situation financière pas très reluisante, l’OM est contraint de se renforcer en janvier. Amine Harit ne rejouera pas avant la saison prochaine et Gerson ne fait plus partie des plans d’Igor Tudor, ce qui affaiblit considérablement le domaine offensif des Marseillais. D’autant plus que Pablo Longoria ne serait pas contre un départ de Dimitri Payet… Pour se renforcer, le président de l’OM a une cible prioritaire : Azzedine Ounahi.

Révélation de la Coupe du Monde, l’international marocain pourrait quitter Angers cet hiver et ne manque pas de propositions. Si le Barça se serait retiré de la liste des prétendants, en revanche, Naples reste une menace pour les projets de Longoria. Intéressé par le profil du joueur de 22 ans, le leader de la Serie A a même approché le SCO, mais a été refroidi par les 25 millions réclamés. L’OM, de son côté, ne serait pas contre s’approcher de cette somme pur racheter les trois ans et demi de contrat qu’il reste au Marocain, arrivé libre à Angers en 2021, en provenance d’Avranches.

Ludovic Blas, le plan B de l’OM

Selon nos informations, les Phocéens sont déjà passés à l’action, en se rapprochant du président Chabane, qui a ouvert la porte à son milieu de terrain. Touefois, selon les médias anglais, c’est Leicester qui pourrait être le principal concurrent de l’OM. Le club, actuel 13ème de Premier League, serait prêt à mettre 40 millions sur le joueur, qui en valait… 15 avant la Coupe du Monde ! Si cela se confirmait, c’est une somme sur laquelle les Marseillais ne peuvent pas s’aligner.

Mais, de son côté, Azzedine Ounahi ne veut pas se précipiter et n’écarte pas la possibilité de rester à Angers au moins jusqu’à la fin de la saison. « C’est la qualité du projet qui sera déterminante », précise d’ailleurs le principal intéressé.

Selon nos informations, l’OM pourrait opter pour un prêt payant, avec option d’achat obligatoire en juin prochain. Mais c’est bien un transfert dès cet hiver qui intéresse les Olympiens.

Le plan B s’appelle Ludovic Blas. Le joueur du FC Nantes ; annoncé sur le départ l’été dernier, pourrait lui aussi quitter l’Ouest de la France dans les prochaines semaines. Le président Kita en voudrait 16 millions d’euros, mais l’OGC Nice est le mieux placé.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi