jeudi 23 mai 2024

ProD2 : 5 joueurs à suivre de près

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Dans l’antichambre de l’élite, certains joueurs vont particulièrement attirer l’attention cette saison. présentation. 

BAPTISTE GERMAIN (BIARRITZ) 

Le demi de mêlée talentueux de 21 ans du Stade Toulousain a prolongé son contrat jusqu’en 2025. Mais il a été prêté à Biarritz, relégué en Pro D2. C’est évidemment un beau renfort pour le club basque qui va devoir rebondir. Ce n°9 racé était arrivé à Toulouse en 2020 en provenance de Bordeaux. Le Bordelais de naissance a pris part à 15 rencontres de championnat de Top 14 la saison passée dont 8 en tant que titulaire.

Avec Antoine Dupont comme figure de proue du Stade, il a choisi de continuer à s’aguerrir dans un club prestigieux aux ambitions importantes de remontée. Il était habitué à batailler la saison passée avec Alexi Balès et Martin-Page Relo dans ce rôle de doublure de Dupont. Comme l’avait fait avec succès en son temps Thomas Ramos à Colomiers, Germain va pouvoir débuter comme titulaire à Biarritz. 

SEMESA ROKODUGUNI (MONTAUBAN) 

L’international anglais aux 4 sélections a décidé de quitter Bath et de rejoindre la Pro D2. Avec cet ailier d’origine fidjienne, c’est un énorme coup réalisé sur le marché des transferts par l’USM Sapiac. A 35 ans, ce sera seulement son deuxième club. Il est un redoutable finisseur. Il a marqué 64 essais en 168 matches avec Bath, club avec lequel il a passé dix ans. Avec le XV de la Rose, il a inscrit quatre essais en autant de rencontres. Celui qui a disputé 18 matches pour 4 essais en Premiership la saison passée sera redouté pour ses crochets ravageurs. Avec lui, Montauban peut espérer retrouver les phases finales. 

RICHARD BARRINGTON (AGEN) 

Voilà un autre grand nom du rugby anglais à rejoindre la Pro D2. Ce pilier est un joueur de grande expérience. Il s’est engagé pour les deux prochaines années avec le SUA. En l’espace de 9 ans passés avec les Sarries, il a disputé 212 matches entre championnat et Coupe d’Europe. Il a remporté quatre titres de champion d’Angleterre et 3 Coupes d’Europe. Il voulait connaître une expérience en France. Ce renfort devrait rendre Agen très compétitif. Une grosse recrue car le pack agenais a beaucoup souffert la saison dernière. 

JOE RAVOUVOU (OYONNAX) 

L’USO s’offre aussi un gros poisson. L’ailier néo-zélandais de 32 ans arrive en provenance de Bayonne. Il s’est engagé pour deux saisons. Il devrait apporter toute sa vitesse. Il a cumulé près de 40 matches sur la Côte Basque et plus de 100 sélections avec les Blacks à VII. « Oyo » avait été stoppé net la saison dernière par Bayonne dans sa quête de remontée. Avec Ravouvou, les rêves d’accession en Top 14 sont plus que jamais possibles. 

JOHN AFOA (VANNES) 

Un champion du monde à Vannes ! A bientôt 39 ans, ce pilier droit inépuisable couronné  avec les Blacks en 2011 est une sacrée recrue. Désireux de découvrir un nouveau style de rugby, une nouvelle culture, et ce même si c’est pour un an (la durée de son contrat), sa venue est une sacrée plus-value pour le club breton. Afoa est passé par Auckland, les Blues, l’Ulster, Gloucester, Bristol au cours de son immense carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi