mardi 27 septembre 2022

PSG – Basaksehir, un report qui change tout, Leipzig sacrifié…

PSG - Istanbul Basaksehir (18h55)

À lire

Une vingtaine d’heures après avoir marqué à jamais la lutte contre le racisme dans les stades de foot, le PSG et Istanbul Basaksehir se retrouvent donc ce soir pour se concentrer de nouveau sur le jeu.

Après un échauffement avec des tee-shirt portant les logos des deux clubs ainsi que l’inscription « No to racism », les Stanbulites et les Parisiens mettront un genou à terre avant le coup d’envoi, puis disputeront enfin les 77 dernières minutes de jeu. C’est à dire précisément le temps qu’il restait à joueur quand le match a été interrompu.

Le PSG pourra attaquer à outrance sans craindre la défaite

Mais cette rencontre n’aura plus grand chose à voir avec celle qui avait commencé hier soir. En effet, les Parisiens sont qualifiés quoi qu’il arrive, ce qui va avoir obligatoirement une incidence sur le jeu. En cas de match nul,Tuchel et ses hommes pourront jouer la gagne jusqu’à la dernière seconde, sans craindre un contre assassin qui pourraient les éliminer.

C’est bien ce qu’auraient pu craindre Marquinhos et ses coéquipiers hier soir, alors que Manchester United passait de 0-3 à 2-3 à cinq minutes de la fin. Imaginez une seconde si le PSG avait joué en même temps au Parc et était à 0-0 à 5 minutes de la fin ? C’est une grande tension qui aurait forcément accompagné la fin de match et peut-être poussé les Parisiens à jouer le match nul, propulsant Leipzig en tête du groupe.

Le club allemand est donc une victime collatérale du courage des joueurs des deux équipes hier qui ont dit non au racisme.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi