dimanche 4 juin 2023

PSG : ces révélations sur Kylian Mbappé peuvent vous choquer

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Symbole d’excellence à l’état pur, l’histoire personnelle de la star du PSG et des Bleus âgé de seulement 24 ans regorge d’événements les plus incroyables les uns que les autres.

Mbappé a obtenu un Bac STMG au rattrapage

En classe, Kylian Mbappé avait plutôt cette réputation d’être un peu dissipé, mais avec certaines capacités : « Il avait le profil d’un enfant surdoué » précise même l’ancien directeur de l’école primaire Louis-Pasteur, Yannick Saint-Aubert, dans le livre Kylian Mbappé, rendez-vous avec l’éternité, de Martin Leprince, paru en 2019 aux éditions Mareuil. Des années plus tard, avec certains hauts et bas, le jeune Kylian obtient son baccalauréat technologique. Bien qu’ayant 19 points de retard, il finit par les combler. En travaillant assidûment sur le sujet de philosophie suivant : « Pouvons-nous toujours justifier nos croyances ? ».

C’est la plus jeune personnalité à avoir fait son entrée au Musée Grévin

Le Musée Grévin est un musée mythique situé dans le 9ème arrondissement de Paris et inauguré le 5 juin 1882. Y sont regroupées les reproductions en cire des personnages les plus célèbres. On y compte pas moins de 200 personnages divers et variés allant d’Albert Einstein à Ghandi, Michael Jackson ou autre Alfred Hitchcock. Le footballeur français Kylian Mbappé y trouve également sa place depuis le 17 mai 2018. Il a été la plus jeune personnalité à y faire son apparition.

Un bizutage au PSG et en équipe de France en chanson

Quand il débarque au PSG, Kylian Mbappé est soumis comme les petits nouveaux au traditionnel bizutage. Très vite, il fait l’unanimité au milieu de ses partenaires. Le prodige français décide pour l’occasion d’entonner « C’est plus l’heure » de Mr Franglish. Un morceau qu’il avait déjà chanté lors de son bizutage chez les Bleus. Une prestation musicale très juste qui a été très appréciée à l’époque par Dani Alvès et Presnel Kimpembe, lequel l’a surnommé initialement « Donatello » en référence à l’une des quatre Tortues Ninja.

La célébration de ses buts vient de son frère Ethan

Quand Kylian Mbappé est arrivé au PSG, il a pris le n°29. Les numéros 9 et 10 étaient déjà pris par Cavani et Neymar. Si Mbappé a immédiatement endossé le 29, c’est en référence à son petit frère Ethan, né un 29 décembre. Depuis, Kylian a cette manière bien à lui, bien singulière de célébrer ses buts. Mais elle vient là encore d’Ethan comme source d’inspiration. Il court, il crie de joie, il glisse sur les genoux, il reste fixe et croise les bras.

A 11 ans, le Real voulait déjà le recruter !

On pensait bien qu’en plein cœur de l’été 2021, Kylian Mbappé allait mettre les voiles et fouler pour les dernières fois les pelouses de la L1. Le Real passait alors à la vitesse supérieure pour attirer le phénomène en proposant une enveloppe de 160 millions d’euros. Une somme jugée toutefois insuffisante par les dirigeants du club de la capitale. Une manière de passer le message aussi que le club voulait conserver le buteur d’exception acheté 180 millions d’euros en 2017. Les géants espagnols n’étaient pas à leur premier coup d’essai. Alors que le gamin n’avait que 11 ans, qu’il évoluait encore à l’AS Bondy, le Real voulait déjà le faire venir. Mais à l’instar aussi d’un autre grand club européen comme Chelsea, et français comme Bordeaux, Sochaux, Rennes, le PSG, Lens, Caen, Monaco…

Il a une chanson à son nom

Le duo DjeudDjoah et Lieutenant Nicholson comprenant le fils de Laurent Voulzy, Nicolas, a écrit un hymne au champion français. La chanson « Mbappé » est une chanson très électro à la gloire de la star de l’équipe de France et du PSG. Même si le texte demeure assez simple, « Bravo Kylian, Kylian Mbappé fais nous rêver. Bravo Kylian, Kylian Mbappé fais nous danser », le rythme est entraînant et enivrant.

Il a déjà fait la Une du prestigieux magazine Time

En 2018, Kylian Mbappé est couronné champion du monde. Le 15 juillet cette année-là, il monte encore d’un cran. En finale, à Moscou, contre la Croatie (42), il inscrit d’une superbe frappe sèche des 25 mètres le quatrième but français. Il devient alors le deuxième plus jeune buteur de l’histoire en finale de la Coupe du monde après Pelé (en 1958 en finale contre la Suède à l’âge de 17 ans). Grâce à ce but, il devient aussi le plus jeune buteur français en finale d’une compétition majeure, dépassant du même coup Bruno Bellone contre l’Espagne à l’Euro 1984 (à 22 ans et 105 jours). Des faits d’armes qui lui ont valu la Une de l’édition internationale du prestigieux magazine Time en octobre 2018.

Si Caen et Lens n’étaient pas redescendus en L2, il aurait pu y signer

Incroyable, mais vrai ! Kylian Mbappé aurait pu être un joueur de Caen ou de Lens. Explication. Alors qu’il est encore enfant, Caen se trouve déjà sur les rangs. A l’époque, le club normand propose un contrat qui ne convainc pas totalement le père de Kylian. Malgré tout, le prodige a été tout proche de signer avec ce club s’il n’était pas tombé en L2. Il est arrivé la même mésaventure à Lens comme l’avait confié Gervais Martel, l’ancien président des Sang et Or dans l’émission de RMC Sport « Le Vestiaire ». Une descente en L2 avait mis fin aussi aux espoirs du club nordiste de pouvoir récupérer ce diamant.

Mbappé a sa loge au Parc

Quelques joueurs rares au Parc des Princes ont ce privilège d’avoir une loge personnelle. C’est le cas en particulier de Neymar tout comme de Marquinhos. Kylian Mbappé fait aussi partie de ce cercle très fermé. Il a récupéré la loge de Thiago Silva parti à Chelsea, comme l’avait révélé France Info lors d’une visite de l’enceinte parisienne.

Quand il s’engage à Monaco, il touche un salaire mensuel de 700 euros et 300 000 euros à la signature

A l’issue de sa préformation à Clairefontaine en juillet 2013, le jeune Kylian est en contacts avancés avec plusieurs clubs huppés comme Bordeaux, Caen, le Real et Chelsea. Il rejoint finalement le centre de formation de Monaco dont l’équipe fanion fait son retour dans l’élite. Il perçoit alors un salaire mensuel de 700 euros et 300 000 euros à la signature.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi