mercredi 29 mai 2024

PSG : laisser partir Mbappé serait une faute professionnelle

À lire

Tous les lundis, retrouvez le regard avisé  de Guy Mislin, ancien de l’Equipe et France football sur un fait d’actualité. Aujourd’hui Guy revient sur les performances du PSG en général, mais surtout de Kylian Mbappé, auteur de quatre buts en deux match.

Le Paris SG est certainement l’une des équipes du gratin européen les plus déconcertantes qui soient… Capable d’aller infliger un 4-1 au Barça dans son antre du Camp Nou où il n’avait plus perdu depuis huit ans en Coupe d’Europe, le PSG peut tout aussi bien aller subir la loi d’un Lorient relégable, voire d’un FC Nantes claudiquant au Parc… Et s’il a perdu un nombre élevé de points face à ses concurrents directs pour le titre de Ligue 1, il est toujours capable d’un réveil brutal, quel que soit l’adversaire, et il a encore frappé très fort dimanche soir en allant renvoyer Lyon, qui l’avait battu au Parc (1-0), à ses chères études, menant même 4-0 au bout de cinquante minutes de jeu, reprenant du même coup la place de leader que l’ancien occupant, le LOSC a abandonné devant… Nîmes, 19e du classement.

100 buts en Ligue 1 à 22 ans !

Comme quoi ce genre « d’accident », cela n’arrive pas qu’aux autres… Liverpool lui-même en sait quelque chose cette saison lui qui ne fait plus la loi à Anfield, pas plus que le Barça ou le Real Madrid qui ont laissé des plumes à domicile avant de se ressaisir ces dernières semaines.

L’arrivée de Mauricio Pochettino aux commandes du PSG a changé certaines choses positivement, même si certains aigris de la plume ou du micro continuent à jouer les sceptiques. Après la démonstration du Groupama Stadium de Lyon, il y en a qui feraient mieux de se cacher… Mais il faut bien aussi reconnaître qu’à l’origine des coups d’éclat (salués comme il se doit ailleurs en Europe) du PSG, il y a un joueur. Kylian Mbappé, meilleur buteur de Ligue 1 avec 20 buts au compteur, de 100 buts en Ligue 1 (à 22 ans !), auteur d’un triplé au Camp Nou, d’un doublé contre Lille en Coupe de France, d’un nouveau doublé dimanche à Lyon, sur des actions de classe mondiale.

Le PSG  n’est plus Neymar-dépendant, il n’est plus non plus Neymar-Mbappé dépendant. Certes, quand le meneur de jeu brésilien est au sommet de son art et sans problèmes physiques, il reste indispensable dans le système offensif parisien. Mais en deux coups de tonnerre retentissants, Neymar n’était pas là et Kylian Mbappé a fait exploser deux défenses de niveau européen majeur. Car on oublie bien vite que Lyon n’a jamais perdu en C1 en trois matches contre Manchester City, et qu’il a éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo la saison dernière. Mais quand on a en face un joueur du calibre de Kylian Mbappé, dans l’état de forme où il est en ce moment, et que le milieu parisien est aussi « injouable » qu’à Barcelone où dimanche à Lyon, il y a peu d’équipes pour battre ce PSG-là.

Le PSG ne doit pas avoir peur du Bayern de l’insolent Müller

Lors de la finale de l’an dernier face à l’ogre Bayern de Munich, les Parisiens étaient lessivés. Le Bayern qui avait passé un énorme carton au Barça, n’a gagné qu’1-0. Et il s’en est fallu de peu que le sort du match ait changé si Mbappé avait gagné son duel avec Manuel Neuer… Le Mbappé d’aujourd’hui aurait marqué.

Or, il y a certains signes avant coureurs dans cette saison du PSG. Des signes qui prouvent que les Parisiens n’ont nullement à craindre les Bavarois de l’insolent Thomas Muller… Il n’est jamais bon de chambrer un adversaire, surtout quand celui-ci jouera sa qualification au retour, à domicile… Mbappé n’aura pas oublié.

Le monde entier est en train de se régaler de le voir jouer. Plutôt que de « draguer » Leo Messi, les dirigeants parisiens doivent tout faire, mais absolument tout, pour que le champion du monde français soit la pierre angulaire du projet du club de la capitale. Et si jamais Kylian, malgré les prolongations de Neymar, Di Maria, Bernat, décidait de partir ailleurs, cela voudrait dire que ni l’émir du Qatar, ni Leonardo, ni Pochettino, n’avaient les arguments propres à satisfaire le Français. Laisser partir Kylian Mbappé quand on a la chance de posséder un tel crack, à peine âgé de 22 ans, s’apparenterait à une faute professionnelle grave…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi