vendredi 24 mai 2024

PSG : le malaise Kylian Mbappé peut coûter cher à Christophe Galtier

À lire

Et si le malaise de Kylian Mbappé était fatal à Christophe Galtier ? Après deux matchs sans être décisif, sans but ni passe décisive, le n°7 du PSG apparaît de moins en moins à l’aise dans le système de jeu mis en place par le successeur de Mauricio Pochettino. 

Au lendemain d’un nouveau match fantomatique à Reims, trois jours après sa contreperformance à Lisbonne, les propos du champion du monde, après la victoire des Bleus contre l’Autriche, résonnent.  « J’ai beaucoup plus de liberté ici, avait lancé Mbappé. Le coach sait qu’il y a un numéro 9 comme Olivier (Giroud, NDLR) qui occupe les défenses. Moi, je peux me balader, aller dans l’espace, demander les ballons. A Paris, c’est différent il n’y a pas ça, on me demande de faire le pivot, c’est différent. » 

Hier, l’attaquant français s’est exprimé sur les réseaux sociaux en publiant un message ambiguë. « Match nul, rdv mardi », a écrit Mnappé, sous une photo de lui, pouce levé, évoquant le match contre Benfica en Ligue des champions. Jusqu’ici rien d’anormal, au contraire. Toute l’ambigüité vient du hashtag « #pivotgang », pour signer son message. Un hastag en référence à sa frustration liée à son poste au PSG ?

Le message ambiguë de Kylian Mbappé sur les réseaux sociaux.

On en revient au recrutement du PSG cet été et le profil d’Hugo Ekitiké. Pour faire venir le buteur de Reims, grand espoir au poste d’avant-centre, le club de la capitale a promis près de 30 millions euros aux Rémois (le transfert ayant été fait sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire). Le problème, c’est que le joueur de 20 ans, qui s’est révélé la saison dernière, n’a pas l’expérience, ni le niveau (pour l’instant) pour tenir ce rôle de pivot.

Le match de Reims était idéal pour lancer l’association Ekitiké – Mbappé…

D’ailleurs, la seule fois qu’il a été titulaire cette saison, c’est en lieu et place de Kylian Mbappé. On peut toutefois s’interroger : le match de Reims justement, n’était-il pas l’idéal pour tester une association Mbappé – Ekitiké ? 

Pour l’instant, le PSG explique le positionnement de Mbappé par le manque d’un avant-centre expérimenté (problème qui devrait être résolu en janvier, le nom d’Aubameyang étant régulièrement cité), mais une chose est sûre : le mal être affiché par Kylian Mbappé est en passe de devenir le problème numéro 1 du PSG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi