dimanche 2 octobre 2022

PSG – Leipzig : Paris et Messi doivent nous convaincre

PSG - Leipzig (21h)

À lire

Le PSG attaque ce soir contre Leipzig, une semaine capitale, qui se terminera pas le déplacement au Vélodrome dimanche. En l’absence de Neymar et Di Maria, mais avec Mbappé, c’est le moment pour Messi d’élever le niveau d’un PSG, décevant en terme de jeu.

Les résultats sans la manière. C’est sans doute la meilleure façon de définir le début de saison du PSG. Leader en Ligue 1 avec neuf point d’avance sur son dauphin (9 victoires en 10 matchs), leader du groupe A en Ligue des Champions, après une victoire 2-0 sur Manchester City : d’un point de vue comptable, le club de la capitale réalise un début de saison pratiquement avec neuf victoires, un nul et une défaite sur ses onze matchs.

En terme de jeu, le PSG doit faire beaucoup mieux

En revanche, il y a beaucoup plus d’inquiétude à avoir sur le plan du jeu. En Ligue 1, à de très rares exceptions prêtes, le PSG ennuie. Bien sûr, ce n’est pas uniquement de sa responsabilité, le comportement des adversaires, souvent recroquevillés en défense et prêts à jouer les contres (à l’image d’Angers vendredi dernier) y est pour beaucoup, mais on est en droit d’attendre beaucoup plus, d’une équipe composées de tels talents.

« On a une idée, une méthodologie, une manière de travailler qui est très claire. On sait que c’est invisible pour certains qui n’arrivent pas à voir mais nous, on sait », explique Mauricio Pochettino qui estie qu’il y a une vraie différence entre la façon dont son équipe est perçue et son véritable niveau. « Depuis qu’on est ici, on est content de beaucoup de choses », ajoute l’entraîneur argentin.

Cela ne l’empêche pas de réclamer du temps. « On a besoin de temps comme toutes les équipes d’ailleurs. Manchester City, qui travaille sur son projet depuis six ans, ou même Sir Alex Ferguson, qui a passé vingt-cinq ans à Manchester United et n’avait rien gagné pendant les six premières années, en ont eu. Avec le temps, on va encore s’améliorer. »

La venue de Leipzig, pour le compte de la 3ème journée de la Ligue des Champions (ce soir, 21h) et le déplacement à Marseille (dimanche, 20h45) en Ligue 1, donnent un intérêt tout particulier à la semaine des Parisiens que l’on sent sur le fil du rasoir. Particulièrement au niveau de l’état d’esprit.

Pour Lionel Messi, c’est le moment de montrer pourquoi il est venu à Paris

Les déclarations de Neymar sur son avenir, suivies de sa blessure aux adducteurs (ayant entraîné son forfait ce soir), ajoutées aux problèmes sentimentaux d’Icardi, n’ont pas créé un climat très serein autour du PSG en ce début de semaine importante.

L’absence de Di Maria (qui purge son troisième et dernier match de suspension), l’indisponibilité de Ramos (que l’on n’a toujours pas vu jouer) et la prestation très moyenne des « doublures » parisienne contre Angers (on pense à Dagba, Diallo, Rafinha et Icardi…) n’arrangent rien à la morosité ambiante.

Pour en sortir, le club de la capitale se doit d’utiliser cette semaine pour frapper fort. Battre Leipzig et remporter le classico dimanche prochain est la seule alternative possible pour les hommes de Pochettino.

Avec, à travers ses deux matchs, un homme que tout le monde attend encore : Lionel Messi. Face à City au Parc, l’argentin a donné un début de réponse sur les raisons de son transfert dans la capitale. En l’absence de Neymar et Di Maria ce soir, c’est à lui de prendre les choses en main pour élever le niveau de jeu du PSG.

Sans doute placé plus haut (probablement dans un 4-4-2), Messi doit en profiter pour bonifier encore sa relation avec Kylian Mbappé.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi