mercredi 22 mai 2024

PSG : les hommes des 10 titres

À lire

De Safet Susic à Kylian Mbappé, en passant par Ibrahimovic et Edinson Cavani, retour sur les dix titres du PSG, à travers les joueurs.

1984/1985 : Safet Susic, l’artiste aux chaussettes baissées

Arrivé de Sarajevo deux ans plus tôt, le prodige yougoslave a déjà marqué de son empreinte le club de la capitale. Ses dribble cours, sa vision du jeu et ses passes magiques émerveillent le Parc des Princes. Comme ce coup de patte, à la 83ème minute de la finale de la Coupe de France 1983 (contre Nantes) pour offrir sur un plateau le but de la victoire à Toko. Lors de la saison 84/85, ses coups d’éclats (10 buts notamment) seront décisifs dans l’obtention du premier titre de champion du PSG. L’homme aux mollets de fer, qui jouait chaussettes baissées, restera à jamais une légende à Paris.

1993/1994 : David Ginola, El Magnifico

Avec 15 buts inscrits en 46 matchs (toutes compétitions confondues), la saison 93/94 de David Ginola reste la meilleure de sa carrière. El Magnifico est un des grands artisans du titre remporté cette saison. Il participe aux 38 matchs de championnat, au cours desquels il inscrit 13 buts. Ce qui est un exploit pour lui, qui ne joue pas avant-centre, mais sur un côté. Ses dribbles renversants, ses accélérations décapantes en font le chouchou du Parc. Il enchainera avec une deuxième grande saison l’année suivante, mais sa relation avec Luis Fernandez, qui a remplacé Arthur Jorge sur le banc est compliquée, et il part jouer en Angleterre, à Newcastle.

2012/2013 : le début de l’ère Ibrahimovic

Après avoir échoué de justesse dans la quête du titre en 2012, le PSG recrute Zlatan Ibrahimovic (acheté 21  millions d’euros à Milan) pour changer de dimension. Avec 30 buts et 7 passes décisives dès sa première saison, le Suédois va immédiatement devenir la nouvelle idole du Parc des Princes. Son égo surdimensionné, son charisme, et surtout, son talent, va permettre au club de la capitale de franchir un palier. Surtout qu’un certain Thiago Silva est aussi arrivé en provenance de Milan. 

2013/2014 : Edinson Cavani, El matador en rajoute une couche

Payé 64,5 millions d’euros à Naples, Edinson Cavani est le premier très gros transfert réalisé par les Qataris. Celui qui vient de terminer meilleur buteur en Italie rejoint Ibrahimovic dans la capitale. Obligé de s’exiler sur un côté, El Matador marque quand même 20 buts dès sa première saison. Ses appels incessants, sa combattivité et son abnégation en font rapidement le chouchou des supporters. Certes, il marque un peu moins que Zlatan (26 buts en Ligue 1), mais contribue grandement à la conquête du 4ème titre de champion du PSG.

2014/2015 : Javier Pastore maître à jouer

Première star recrutée par le PSG, en 2011, l’Argentin Javier Pastore va avoir une carrière parisienne en dents de scie. Quatre ans après des débuts prometteurs avec le club de la capitale, il réussit une deuxième grosse saisons, avec 10 passes décisives et 5 buts. Mais surtout, en participant à 34 matchs de championnat, ce qui sera son record, lui qui a été trop souvent blessé. Avec lui, Cavani et Ibra se régalent. Le jeu du PSG nous régale.

2015/2016 : un Zlatan de tous les records

C’est sans aucun doute la meilleure saison du PSG sous l’ère Qatarie. Sous les ordres de Laurent Blanc, le club de la capitale plane. Cette saison-là, Zlatan marquera 38 fois en 31 matchs de championnat et fera 13 passes décisives !  Ce sera malheureusement la dernière saison du Suédois à Paris. En fin de contrat, il partira à Manchester United, prouver qu’à 35 ans (il les aura en octobre 2016), il n’est pas fini. Zlatan quitte le club après avoir inscrit 156 buts en 180 matchs, toutes compétitions confondues.

2017/2018 : Edinson Cavani reprend les commandes

Depuis le départ d’Ibrahimovic, Edinson Cavani a retrouvé l’axe de l’attaque et ne déçoit pas. En deux saisons, l’Uruguayen inscrit 63 buts en deux saisons. Si Monaco prive le PSG du titre en 2017, en revanche, les buts d’El Matador, qui a vu Neymar et Mbappé débarquer dans la capitale, permettent à Paris de terminer en tête en 2018. Avec 28 buts et 5 passes décisives, Cavani reste le principal  artisan du titre.

2018/2019 : Kylian Mbappé   prend son envol

Au lendemain d’une Coupe du Monde marquée de son empreinte, Kylian Mbappé emmène le PSG vers le titre. Le jeune prodige de 20 ans inscrit 33 buts en 29 matchs de Ligue 1 (+ 6 passes) et termine en tête du classement des buteurs. Celui qui a couté 180 millions d’euros au PSG a franchi un palier et devient l’un des meilleurs joueurs du monde. Dans son sillage, mais aussi celui de Neymar, dont la saison est marquée par des blessures, Paris grandit encore.

2019/2020 : le cadeau d’adieu de Thiago Silva

En fin de contrat en juin 2020, Thiago Silva sait qu’il ne prolongera pas. Mais le Brésilien tient à sortir en beauté et réalise une saison presque parfaite. Si le PSG ne prend que 24 buts en 28 matchs d’une saison tronquée par le covid, il le doit en partie à sa solidité défensive, symbolisée par son capitaine. Cette saison-là, on verra toujours Mbappé au sommet de son art et Neymar décisif en Ligue des Champions, mais le boss, c’est Thiago Silva. Thomas Tuchel va jusqu’à aligner Marquinhos au milieu pour conserver une charnière Silva – Kimpembé.

2021/2022* : Kylian Mbappé porte Paris à bout de bras

22 buts et 14 passes décisives à quatre rencontres de la fin de la saison : jamais dans l’histoire de la Ligue 1, un joueur n’est apparu en tête des deux classements, à ce stade de la saison. Décisif en Ligue des Champions, malgré l’élimination en huitièmes de finale, le jeune parisien plane sur la Ligue 1

*Après 34 journées

> Verratti et Marquinhos, les plus titrés

Liste des Parisiens de l’effectif actuel ayant remporté le plus grand nombre de titres de champions. 

Marco Verratti : 8 titres

Marquinhos : 7 titres

Presnel Kimpembe : 6 titres

Angel Di Maria : 5 titres

Neymar : 4 titres

Kylian Mbappé : 4 titres (+ 1 avec Monaco)

Leandro Paredes : 3 titres

Colin Dagba : 3 titres

Juan Bernat : 3 titres

Keylor Navas : 2 titres

Idrissa Gueye : 2 titres (+1 avec Lille)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi