lundi 26 février 2024

PSG : Luis Enrique règle le problème Donnarumma

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Malgré une nouvelle grosse bourde au Havre, qui lui a valu d’être expulsé, Gianluigi Donnarumma conserve toute la confiance de son entraîneur. Fin de la polémique avant même qu’elle ne commence vraiment.

A quelques jours d’un match capital à Dortmund, et alors qu’un débat ne va pas manquer de s’installer dans tous les talk show en quête de buzz perpétuel, Luis Enrique a déjà mis fin au débat Donnarumma. « Il n’y a pas de problème avec Gigio », a clairement expliqué l’entraîneur du PSG. « Cette action relève davantage d’un problème de la ligne défensive que du gardien. Et c’est moi qui demande au gardien de couvrir donc s’il y a un responsable, c’est moi », a poursuivi le technicien espagnol. « La plupart du temps, cela se passe bien. Quand cela ne se passe pas bien, le problème vient de moi. Gigio a fait ce que je lui ai demandé ».

Nordi Mukiele aussi responsable ?

Du reste, sur l’action, qui résulte aussi du choix d’une charnière centrale inédite, pas exempte de reproches sur ce ballon venant du gardien de but du Havre et qui transperce la paire Danilo – Mukiele, on peut constater l’attentisme de Nordi Mukiélé, qui semblait en mesure d’anticiper.

Déjà, après la grosse erreur de son gardien face à Monaco (l’Italien avait manqué son dégagement au pied, ce qui avait permis aux Monégasques de marquer), Luis Enrique avait pris la défense de son joueur. « Les erreurs font partie du football, il n’y a pas de problème. Je suis heureux de sa saison exceptionnelle  », avait réagi l’entraîneur parisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi