samedi 8 octobre 2022

PSG : Mbappé sur le banc à Manchester ?

Manchester United - PSG (mercredi, 21h)

À lire

Contraint de devoir sacrifier un des ses joueurs offensifs pour équilibrer son équipe à Manchester, Thomas Tuchel pourrait faire de Kylian Mbappé un joker de luxe. A moins qu’il ne décide de se priver de Di Maria au coup d’envoi ou, comme face à Leipzig de laisser Kean sur le banc…

Il y a un an à peu près à la même époque, tout le monde se posait la question : le PSG peut-il aligner ses quatre joueurs offensifs (Neymar, Mbappé, Di Maria et Icardi) au coup d’envoi d’un match sans se mettre en danger ? 

Finalement, le 15 janvier, après plusieurs semaines de débats, la nette victoire des Parisiens à Monaco (4-1) avait mis fin à la discussion. Quand les stars du PSG sont en jambe, quand elles jouent une partition juste, c’est une évidence : la puissance offensive des Parisiens est un incroyable atout dont leur entraîneur aurait tort de se priver. 

Un secteur offensif en souffrance

Un peu moins d’un an après, la situation est complètement différente. Pour de multiples raisons (Final 8, Covid, blessures à répétition…), le club de la capitale n’a pu aligner ses quatre stars de l’attaque ensemble qu’une seule fois : le 27 septembre dernier à Reims pour le compte de la 5èmejournée (victoire 2-0). 

Depuis, Icardi a rejoint l’infirmerie dont il vient tout juste de ressortir, mais a été remplacé par Kean, Neymar et Mbappé ont été blessés et Di Maria a du mal à se remettre de son infection à la Covid en septembre… 

Verratti offre de nouvelles perspectives

Après deux matchs (ou plus précisément deux mi-temps) catastrophiques en Ligue 1 contre Monaco et Bordeaux, Tuchel peut-il se permettre de jouer à Old Trafford mercredi avec ses quatre joueurs offensifs (Neymar, Mbappé, Di Maria et Kean ou Icardi) ? Comme dirait l’autre : « la réponse elle est vite vue ». Devant l’incapacité des Neymar et Mbappé à défendre et la petite forme de Di Maria, Tuchel doit se résoudre à en sacrifier un à Manchester. Selon nos informations, l’idée fait son chemin…

Cela avait été le cas du reste lors de la réception de Leipzig, mais la composition du milieu (Paredes, Danilo et Herrera) avait provoqué la cassure de l’équipe en deux : ceux qui attaquent (et de défendent pas) d’un côté et ceux qui défendent (et n’attaquent pas, ou mal) de l’autre…

Le retour de Verratti change la donne. « Ça change tout », insistait même Tuchel avant le match contre Bordeaux. On l’a vu d’ailleurs contre les Girondins quand sa sortie à l’heure de jeu a déstabilisé l’équipe. 

Kean indispensable à Old Trafford

Avec Verratti sur le terrain, Tuchel peut (doit) se passer de l’un de ses quatre joueurs offensifs. Avec la possibilité d’aligner deux joueurs plus défensifs au côté de l’Italien. Ils sont quatre à postuler pour deux places mercredi : Paredes, Herrera, Danilo et Gueye, même si ce dernier manque de condition.

Alors la question est : qui sacrifier ? Contre Leipzig, Tuchel avait donc décidé de mettre Kean sur le banc, mais on a vu lors de son entrée en jeu (trop tardive) que c’était une mauvaise idée. Le jeune italien ayant la capacité physique de bousculer la défense adverse, davantage qu’un Mbappé en l’état actuel. Un atout intéressant face aux Anglais dont la défense n’apporte pas de garanties. 

Pour équilibrer son équipe, le technicien allemand ne peut pas se priver de Kean et doit choisir entre Neymar, Mbappé et Di Maria. Le premier choix est évidemment Di Maria. Mais l’Argentin a un atout en sa faveur : il a la rage contre United après son échec lors de la saison 2014/2015 et sera une fois de plus surmotivé s’il est sur le terrain.

Un rôle de joker pour Mbappé sérieusement envisagé ?

Donner le rôle de joker à Mbappé peut être une solution. Tuchel et son staff y pensent. Mais quelle sera la réaction du jeune champion du monde ? Et quel impact aura une telle décision sur la suite de sa saison ? Dernière solution, très peu probable : mettre Neymar sur le banc. Difficile à imaginer quand on voit le rôle de leader que joue Neymar dans le vestiaire…

Un sacré casse-tête pour Tuchel qui doit pourtant faire des choix forts pour s’éviter une énorme désillusion mercredi soir.

L’équipe possible du PSG contre United :

Navas – Florenzi, Kimpembe, Marquinhos, Kurzawa (ou Bakker ou Diallo) – Verratti, Paredes, Danilo (ou Herrera ou Gueye) – Neymar, Kean (ou Mbappé), Mbappé (ou Di Maria)

spot_img

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi