samedi 2 mars 2024

PSG, OM, OL, BREST… Ça donnerait quoi la Ligue 1 en Premier League ?

À lire

Nous avons fait comme-ci ces clubs de Ligue 1 participaient à la Premier League. Si le PSG peut viser un podium, pas un ne serait dans le TOP 6.

En cette période de fêtes, la Premier League nous a régalés. Si la qualité technique n’a pas toujours été au rendez-vous, et que l’arbitrage est parfois difficile à comprendre, l’intensité des rencontres, l’énergie dépensée par les acteurs et les renversements de situation aussi imprévisibles qu’exaltants, ont confirmé la particularité du championnat anglais, considéré comme le meilleur du monde. Alors qu’il faudra encore attendre une bonne dizaine de jours pour retrouver la Ligue 1 (après le Trophée des Champions et les 32èmes de finale de la Coupe de France), nous nous sommes amusés à voir ce que donnerait les clubs français s’ils participaient à a Premier League. Bien entendu, nous avons tenu compte du nécessaire temps d’adaptation, tout en gardant les effecifs actuels.

A LIRE AUSSI : les plus belles femmes de footballeurs en photos

Le podium pour le PARIS SAINT-GERMAIN

Pas très à l’aise quand il est bousculé physiquement, avec un pressing haut, le club de la capitale peut toutefois compter sur ses fortes individualités pour faire des différences. Kylian Mbappé en premier, pourra profiter des espaces énormes laissés par des défenses souvent lentes, même si très expérimentés. Des joueurs comme Ousmane Dembélé et Achraf Hakimi devraient s’en donner à cœur joie également, même s’ils devront (Mbappé y compris) s’adapter physiquement. Randal Kolo Muani a aussi tout pour réussir en Premier League. On voit mal toutefois les Parisiens parvenir à concurrencer City et Liverpool, mais juste derrière, les Parisiens peuvent viser le podium.

MONACO peut viser le TOP 6

Avec son effectif au complet, l’ASM pourrait faire de belles choses en Premier League. L’équipe monégasque peut titiller des équipes comme Tottenham et faire mieux que d’autres, comme Brighton, pour s’accrocher au TOP 6. Des joueurs comme Ciao Henrique, Fofana, Golovine, Balogun, Minamino ou encore Zakaria, ont largement les qualités pour briller de l’autre côté de la Manche. L’effectif est assez imposant… Tout est réuni pour que cela se passe plutôt bien pour l’ASM, mais à condition, de gagner en régularité.

NICE entre la 7ème et la 9ème place

Solides dans toutes les lignes, le Niçois ne seront pas ridicules en Premier League. Toutefois, leurs difficultés à marquer des buts pourraient leur jouer des tours. Surtout s’ils n’ont plus la baraka qui les accompagne depuis le début de saison. Mais en attendant, grâce à sa défense, et un duo central composé de Jean-Clair Todibo et Danté, qui a sa place dans 80% des équipes de Premier League (le profil type de la défense anglaise), l’OGC Nice jouera dans la première partie de tableau au minimum, avec l’espoir de terminer un peu plus haut.

Entre la 8ème et la 10ème place pour l’OM

La double confrontation des Marseillais contre Brighton cette saison, ou contre Tottenham la saison dernière nous donne une idée de ce que pourrait faire l’OM en Premier League : Au mieux 7ème, voir 6ème si tout tourne en sa faveur. Si l’équipe manque de maitrise, elle peut s’appuyer sur des joueurs comme Mbemba ou Gigot, qui ont les profils de défenseurs anglais. Ils sont très présents dans les duels, avec peu de vitesse et des carences techniques. La personnalité du coach peut aussi jouer un rôle positif, avec une mentalité adaptée, même si physiquement, les Marseillais devront beaucoup travailler pour tenir les cadences. Et sans doute, étoffer leur effectif.

LILLE seulement 10ème

Entraîneur expérimenté, Paulo Fonseca n’a toutefois jamais travaillé en Premier League. Si certains de ses joueurs, comme Lucas Chevalier, Leny Yoro ou surtout Benjamin André, devraient se sentir bien en Angleterre, l’effectif d’aujourd’hui ne semble pas construit pour la Premier League, contrairement à celui qui avait permis aux Dogue de remporter le titre, en 2021. Mais quand la qualité est là, à force de travail, on peut arriver à tout. C’est pourquoi on voit les Lillois autour de la 10ème place quand même.

L’OL entre la 10ème et la 14ème place

Difficile de voir l’OL d’aujourd’hui exister en Premier League. Carences physiques, carences techniques, Lyon manque de tout pour lutter avec les équipes de la première partie de tableau en Angleterre. L’avantage est que des joueurs comme Dejran Lovren et Alexandre Lacazette connaissent particulièrement bien ce championnat, mais cela risque de ne pas suffire, surtout pour le Croate, très très loin de son niveau à Liverpool. Reste à savoir ce que donnerait un joueur comme Rayan Cherki de l’autre côté de la Manche ? On peut penser que sa technique fera la différence, tout en s’interrogeant sur son QI football…

BREST pourrait surprendre

Quand on voit jouer le Stade Brestois, on ne peut s’empêcher de penser à une équipe anglaise. Un engagement sans faille, une grosse dépense d’énergie et vraie une cohérence collective : les Bretons se plairaient en Premier League, avec la possibilité de viser la première partie de tableau, voir un peu plus si la chance tourne en leur faveur, comme c’est le cas en Ligue 1. Un buteur comme Steve Mounié, qui a déjà joué en Angleterre (3 saisons à Huddersfield, club de championship) entre Montpellier et Brest, se sentira très à l’aise en Premier League. Pierre Lees-Melou (une saison pleine à Norwich) connaît et peut partager son expérience. Eric Roy aussi, qui a joué à Sunderland et été directeur sportif de Watford, aura de précieux conseils à partager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi