mardi 18 juin 2024

PSG : Kylian Mbappé, la pression monte d’un cran

À lire

Sous la pression de plus en plus intense de Nasser Al-Khelaïfi, dont la détermination est partagée par Luis Enrique, Kylian Mbappé va devoir choisir rapidement le club avec lequel il jouera cette saison.

Dans le cadre de la conférence de presse de présentation de Luis Enrique, Nasser Al-Khelaïfi a réaffirmé sa détermination par rapport à la situation de Kylian Mbappé.

AL-Khelaïfi : « Laisser partir gratuitement le meilleur joueur au monde, c’est impossible »

« Je vais être clair et le répéter encore une fois. Laisser partir gratuitement le meilleur joueur au monde, c’est impossible », a insisté le président du PSG. « S’il veut rester et nous voulons qu’il reste,  mais il doit signer un nouveau contrat. ».

Un discours on ne peut plus clair qui n’a pas dû surprendre Kylian Mbappe, actuellement en vacances à Miami. On parle notamment d’une promesse verbale du n°7 du PSG à son président, en mai dernier au moment de signer son nouveau contrat, assurant qu’il ne quitterait pas le club gratuitement.

Le Real aimerait le voir signer gratuitement, dès janvier 2024

Selon nos informations, le président Al-Khelaïfi, en total accord avec Luis Enrique, a donné jusqu’à la fin du mois de juillet à Kylian Mbappé pour se décider.  Le 31 juillet, correspond en effet à la date spécifié sur le contrat signé en mai dernier, pour lever l’option d’une saison supplémentaire (ce qui ferait de Kylian Mbappé un joueur du PSG jusqu’en 2025).

Pendant ce temps-là, les Espagnols ont repris espoir. Les moindres faits et gestes du clan Mbappé sont interprétés par les médias ibériques comme des potentiels signes positifs. Mais concrètement, le Real Madrid envisage de moins en moins une arrivée du Français cet été. Le club espagnol n’a pas complètement abandonné cette option, mais se fixe comme priorité une signature en janvier 2024, libre, pour un transfert l’été prochain.

Si rien ne bouge dans les prochains jours, le retour de vacances du capitaine de l’Equipe de France, prévu le 15 juillet, promet d’être mouvementé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi