samedi 25 mars 2023

Que vaut vraiment ce Barça qui puise sa force dans sa défense ?

Manchester United - Barcelone (21h)

À lire

Que vaut vraiment le Barça de Xavi ? Impressionnants en Liga, les Catalans ont-ils retrouvé leur statut de grande équipe européenne ?

Malgré une élimination en phase de groupes de la Ligue des Champions, dans le groupe de la mort, certes, mais qui fait tache, il faut bien le dire, le FC Barcelone réalise sur le plan national sa meilleure saison depuis son dernier titre en Liga, il y a quatre ans.

Leader du championnat espagnol avec 59 points (sur 66 possibles) en 22 journées, huit points devant le Real Madrid, le club catalan réalise en Liga une saison (presque) parfaite.

C’est simple, en Europe, seul le superbe Napoli de Spaletti fait aussi bien, avec 62 points en 23 journées. Les Catalans restent sur une série de 18 matchs sans défaite et n’ont perdu qu’un seul match de Liga depuis le début de saison.

La force du Barça de Xavi ? La défense !

Ce qui impressionne le plus dans ce Barça sous Xavi, c’est sa solidité défensive. Avec seulement sept buts concédés en 22 matchs de championnat, les Blaugranas possèdent de loin la meilleure défense de Liga, et même d’Europe. Portée par ses deux centraux, Andreas Christensen, qui réalise certainement la meilleure saison de sa carrière,  et Ronald Araujo, qui met enfin à profit tout son potentiel, l’infranchissable défense catalane peut également remercier la solidité de Jules Koundé, défenseur axial de métier mais repositionné en tant qu’arrière droit par Xavi depuis le début de la saison.

Une défense qui permet au Barça de prendre systématiquement ou presque les trois points, en dépit d’une attaque moins efficace que sous l’ère Messi, et ce malgré l’arrivée d’un attaquant de classe mondiale l’été dernier, en la personne de Robert Lewandowski.

Auteur tout de même de 24 buts, dont 15 en championnat, cette saison, l’avant-centre polonais est toutefois un peu seul au milieu des Raphinha, Fati, Dembele et autres Ferran Torres, auteur à eux quatre de seulement 17 buts, toutes compétitions confondues cette saison. D’autant plus que, depuis la fin janvier, la machine polonaise cale quelque peu, avec seulement deux buts inscrits sur ses six derniers matchs.

Un milieu de terrain qui fait penser à la grande époque du Barça

Heureusement, Xavi peut en revanche compter sur un milieu de terrain qui marche dans les pas du légendaire entrejeu de l’équipe entrainée par Pep Guardiola.

A commencer par les deux petits prodiges de l’effectif catalan, Gavi et Pedri, dont le parcours et la complémentarité sur le terrain sont étrangement similaires à ceux des deux anciens milieux relayeurs historiques du FC Barcelone. Absolument infatigables sur le terrain, les deux jeunes espagnols sont très bien épaulés par un Frenkie De Jong qui a retrouvé la superbe de ses années à l’Ajax, et d’un Busquets qui, à bientôt 34 ans, est toujours aussi fiable.

Un an et demi, seulement, après le départ de son messie argentin, le Barça, qui était promis à une longue et rude période de transition, est déjà plus que jamais en passe de retrouver le toit de l’Espagne. Porté par sa jeunesse et des cadres performants, il n’attend désormais qu’une chose : renouer avec le succès en Europe. Mais le destin s’acharne. Après avoir mis les Catalans dans un groupe extrêmement difficile en C1, le sort a désigné Manchester United, comme adversaire pour le barrage de la Ligue Europa.

Adrien Nerozzi-Banfi

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi