mercredi 17 juillet 2024

Quel bilan pour Adrien Rabiot avec la Juventus ?

À lire

Trois ans après son départ du PSG par la petite porte, Adrien Rabiot revient au Parc avec la Juventus. Que s’est-il passé pour le joueur formé à Paris entre temps ? Retour sur trois saisons plutôt réussi, quoi qu’on en dise.

En 2019, Rabiot quitte la capitale en mauvais terme, et prend l’avion direction la vieille dame. Après une mise à pied par son club et le refus de faire partie des réservistes de la sélection en 2018, le milieu de terrain français laisse une piètre image en France et a besoin de relancer sa carrière.

Des débuts mitigés

La première année, Rabiot patauge. Après 8 mois sans match officiel, il peine à s’installer au sein de l’effectif. La saison est coupée à cause du Covid, et le club bianconeri refuse de payer les joueurs pour les 4 mois sans matchs. Selon les médias Italiens, l’ancien joueur du PSG, en désaccord avec cette décision aurait séché la reprise de l’entraînement. Une information qu’il a ensuite niée. Mais son image à Turin est déjà entachée par cette rumeur

Retour au premier plan

C’est lors du retour à la compétition que le milieu de terrain brille. Il enchaine les titularisations et signe enfin son premier match référence face au Milan AC, avec un but époustouflant. Petit pont sur Théo Hernandez, course en solo de 50 mètres et frappe en lucarne. Rabiot met tout le monde d’accord.

Le but de Rabiot face à Milan

Rappelé par Deschamps avec les Bleus, il s’accroche à son poste

Toujours en froid avec l’équipe nationale depuis son refus de sélection en 2018, le Francilien est rappelé en septembre 2020 par Didier Deschamps : « On continuait à suivre Adrien. Il a retrouvé un très bon niveau avec son club, il s’est passé ce qui s’est passé, on ne peut pas revenir en arrière, ni nous, ni lui. Vous me connaissez, je n’aime pas prendre des positions radicales », explique le sélectionneur. Un retour qui avait très étonné sur le moment.

Le 14 novembre, Rabiot produit sans doute le meilleur match de sa carrière en Bleu, en Ligue des Nations au Portugal. L’ex-parisien surdomine le milieu portugais et réalise une prestation XXL, pour qualifier la France dans le dernier carré. « Je ne lâcherai cette place pour rien au monde, je n’ai pas envie de sortir de ce groupe », explique-t-il après le match.

Une énigme

Après une saison 2020-2021 en demi-teinte, et un Euro 2021 où il joue sans convaincre (comme un peu tous les Bleus), son niveau est très décrié sur l’année 2021-2022, en Italie. Il est même désigné comme « énigme » par les supporters. « Il ne tire jamais, il ne fait jamais une passe verticale rapide à un coéquipier, il ne se projette pas, il n’est pas décisif sur les centres et n’est pas présent dans la surface de réparation. Vous parlez bien de quelqu’un qui sait jouer au football ? », critique lourdement Paulo Di Canio journaliste italien sur Sky Sport

En quasiment autant de minutes jouées, le Français voit la majorité de ses statistiques baisser.

Le début de la saison 2022/2023 commence aussi par une polémique. Son transfert vers Machester United est avorté, en raison, selon la presse, des « exigences exorbitantes » de sa mère, Véronique, qui est toujours son agent.

Le bilan d’Adrien Rabiot depuis son départ du PSG reste très positif. Avec la Juventus, il a gagné un championnat, une Coupe d’Italie et une supercoupe d’Italie. Il a participé à 131 matchs (toutes compétitions confondues) en trois saison et un mois, pour 6 buts et 7 passes décisives. I a aussi porté le maillot de l’Equipe de France à 23 reprises.

Jeremy Bakeir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi