mercredi 5 octobre 2022

Qui est Paolo Banchero, le grand espoir de la NBA ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Numéro 1 de la draft, l’ailier fort du Magic, Paolo Banchero (19 ans) ne manque pas d’atouts au sortir de sa belle saison avec Duke.

Banchero a assumé son statut de star universitaire

Tout au long de la saison 2021/2022, il s’est imposé comme un des meilleurs joueurs de la NCAA. Dans son sillage, Duke a terminé la saison régulière à la 1ère place de la conférence ACC. Durant la March Madness, le niveau de jeu du rookie de l’année 2022 de l’ACC a même été à son pic. Banchero a affiché des moyennes folles de 18,8 points, 7,6 rebonds et 3,4 passes ! Et même si son équipe s’est faite éliminer en demi-finale par les Tar Heels de la Caroline du Nord, on a encore vu un Banchero au top (20 points et 10 rebonds).

Il suit une lignée prestigieuse

Paolo Banchero s’ancre dans la lignée illustre des joueurs sélectionnés au premier rang par le Magic d’Orlando comme avant lui Shaquille O’Neal, Chris Webber ou Dwight Howard par exemple.

Banchero a devancé de sacrés joueurs

Depuis des mois, le milieu de la NBA annonçait l’intérieur Jabari Smith Jr à Orlando (finalement à Houston en 3ème position). C’est donc finalement l’ancien n°5 de l’équipe universitaire de Duke qui a été choisi en 1ère position par cette franchise. Mobile, très puissant, Banchero a été présenté comme un des joueurs les plus accomplis de cette draft. Il a réussi le tour de force de devancer Chet Holmgren (choisi par Oklahoma en 2ème position)

Il apporte des garanties sportives

Auteur de deux matches très accomplis en Summer League, face à Houston (17 points, 4 rebonds, 6 passes), et Sacramento (23 points, 6 rebonds, 6 passes, 4 interceptions), Paolo Banchero a montré de belles choses. « Je suis content de mes performances, mais je peux encore progresser sur pleins d’aspects. J’ai perdu beaucoup de ballons lors du deuxième match. Je peux être encore aussi dans une meilleure condition physique ».

Banchero veut jouer pour l’Italie

Arrière-petit-fils d’un ressortissant italien, Paolo Banchero est né aux EtatsUnis à Seattle dans l’Etat de Washington. Il a obtenu la nationalité italienne en février 2020. Il a indiqué qu’il souhaitait à l’avenir porter les couleurs de la sélection transalpine : « Je suis vraiment fier d’avoir des racines italiennes et de pouvoir représenter l’Italie ».

Il marche sur les traces d’un autre italien

Avant lui, un autre Italien avait déjà été choisi en premier à la draft. Il s’agit d’Andrea Bargnani (premier Européen drafté comme premier choix). Ce dernier a été pris par Toronto en 2006 et a joué notamment Moi je suis né et j’ai grandi à Seattle ».

Sa mère lui a transmis la passion du basket

Rhonda Smith-Banchero est une ancienne joueuse de basket. Elle a évolué à la faculté de Washington (en étant la scoreuse la plus prolifique de l’histoire du programme). Puis elle a été draftée au 3ème tour de la draft WNBA en 2000. Elle a notamment porté les couleurs des Monarchs de Sacramento.

Banchero est très ambitieux

Dans une équipe floridienne en pleine reconstruction, Paolo Banchero est bien conscient qu’il ne va pas tout transformer à lui tout seul. « Si j’arrive à influencer le Magic positivement et qu’on fait une meilleure saison que l’an passé (15ème de la Conférence Est, Ndlr), ce sera déjà très bien. Je veux être reconnu comme un winner, quelqu’un qu’on a envie de voir jouer et avec qui on a envie de jouer parce que je ferai briller mes équipiers ».

Un monstre physique

Culminant à 2m08 pour 113 kg à seulement 19 ans, Banchero est une force de la nature. A 15 mois, il mesurait déjà 91 centimètres ! « La chose que j’ai observé le plus chez lui, c’est sa volonté et sa compréhension du jeu, analyse l’entraîneur Jamahl Mosley pour USA Today. C’est un fantastique coéquipier. Il pousse les gars et il essaie d’apprendre les ficelles du mé tier en NBA. Il a beaucoup de choses à gérer, mais il arrive bien à tout encaisser. Il n’a pas peur de poser des questions et il veut apprendre. C’est un gars très costaud. A vrai dire, je ne pense pas qu’il sache à quel point il est costaud ! ».

Banchero a joué au foot américain

S’il va se livrer à fond pour se faire un nom en NBA, Paolo Napoleon James Banchero (de son nom complet) a goûté au football américain en étant plus jeune. Son père a porté les couleurs des Huskies et celles de la fac de Washington. Le jeune Banchero a été un quarterback avec certaines qualités, champion de son Etat !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi