jeudi 29 septembre 2022

Qui suivre en Ligue 1 ? 20 clubs, 20 joueurs à la loupe (part.2) : Caqueret la bonne année ?

À lire

Proche de reprendre, la Ligue 1 a quelques talents en devenir à vous faire découvrir avec le Quotidien du Sport. Focus sur les 20 joueurs à suivre cette saison.

Lille : Yusuf Yazici : Le nouvel homme fort du LOSC ?

Arrivé pour la modique somme de 17 M€ en provenance de Trabzonspor à l’été 2019, Yusuf Yazici n’a encore jamais donné la pleine mesure de son potentiel dans le Nord. Impressionnant en phase de poules de la dernière campagne d’Europa League, le Turc a vécu une deuxième partie de saison plus difficile, la faute au Covid notamment. Cette saison, il devrait être l’un des hommes de base de la quête d’un troisième podium en quatre ans.

Lorient : Adrian Grbic : Tout le club compte sur lui pour le maintien

Va-t-il se relancer ? Telle est la question. En grande difficulté dans le Morbihan la saison dernière alors qu’il sortait d’un très bon exercice avec Clermont, Adrian Grbic aura à cœur de réagir. En mai dernier, l’attaquant international autrichien n’a pas caché avoir été très déçu de ne pas faire partie de la sélection de Franco Foda pour l’Euro. Le voir inscrire sa petite quinzaine de buts ne serait pas une surprise.

OL : Maxence Caqueret : Avec Bosz mariage parfait ?

Révélé aux yeux de l’Europe lors du final 8 de la saison 2019/2020, Maxence Caqueret va jouer gros en 2021/2022. S’il a commencé à confirmer les espoirs placés en lui la saison dernière, le natif de Vénissieux n’a pas pu donner la pleine mesure de son potentiel, la faute à un temps de jeu encore insuffisant,. Là aussi, l’arrivée de Peter Bosz devrait lui faire du bien pour, pourquoi, pas faire de lui un joueur de classe internationale.

OM : Cengiz Under : Le nouveau crack de l’OM ?

Arrivé à Rome en 2017 à tout juste 20 ans avec un statut de futur crack mondial, Cengiz Under peine à confirmer les espoirs placés en lui. Dans le club emblématique de Francesco Totti, l’ailier virevoltant ne brille que par bribes. Il faut dire que sa patte gauche dévastatrice le rend capable des plus beaux coups d’éclat. Prêté à Leicester la saison dernière, le jeune turc ne parvient toujours pas à faire son trou sur la durée. A l’OM, il tentera de faire décoller définitivement sa carrière. Il aura d’ailleurs la lourde tâche de faire oublier Florian Thauvin sur l’aile droite phocéenne.

FC Metz : Pape Matar Sarr : La lumière de Metz ?

Révélation de la surprenante saison messine, Pape Matar Sarr a ébloui la Ligue 1 en 2020/2021. Rayonnant techniquement, mais aussi capable de casser les lignes balle au pied, le jeune sénégalais a illuminé les pelouses de l’hexagone. En 2021/2022, le natif de Thiaroye aura la lourde tâche de confirmer. Vu son talent, on ne se fait pas de soucis pour lui.

Caqueret, Yazici et les pépites de la Ligue 1 à suivre avec Le Quotidien du sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi