jeudi 29 septembre 2022

Raymond Domenech : « serein et bien dans ma peau »

À lire

C’est un Raymond Domenech très détendu qui s’est présenté devant la presse en milieu d’après-midi. L’ancien sélectionneur revendique lui-même être passé à autre chose depuis Knsyna et être prêt aujourd’hui à aider le FC Nantes.

Alors que sa nomination sur le banc du FC Nantes a déjà fait couler beaucoup d’encre, l’ancien sélectionneur des Bleus a expliqué qu’il avait tourné la page Knysna et n’avait jamais songé ne plus entraîner. « J’avais envie (de revenir) mais je ne pouvais pas à ce moment-là. C’était impossible. Je ne me suis jamais résigné à arrêter. J’ai même vu plus de matches depuis dix ans… ».

Plus de dix ans après le fiaco de la Coupe du Monde 2010, Domenech est passé à autre chose et semble particulièrement apaisé. « Pour moi, c’est ça être entraineur, être serein, être bien dans sa peau, avoir envie de faire quelque chose. Un entraineur qui n’a pas cette capacité de faire abstraction de tout ce qu’il y a autour ne peut pas se concentrer sur son équipe. Il perd de l’énergie au détriment de l’équipe. S’il y en a qui veulent rester avec les boulets, moi j’avance ».

« Je vis avec le présent et l’envie de faire quelque chose »

Si les principaux acteurs du monde du foot continuent à l’assimiler à l’épisode de Knysna, Domenech, lui, assure être passé à autre chose. « Je m’en suis débarrassé depuis longtemps (ndlr : de l’étiquette Knysna). J’ai vécu autre chose. J’ai repris du plaisir avec le foot, en regardant des matches, en discutant avec des entraîneurs du métier, avec les présidents. Il y a longtemps que j’ai dépassé cette impression. Je vis avec le présent et l’envie de faire quelque chose. Je le martèle, mais c’est la réalité ».

Il va lui falloir effectivement de l’énergie pour permettre à Nantes, qui n’a plus gagné depuis la 10ème journée (c’était le 8 novembre à Lorient), 16ème avec trois points d’avance sur le premier relégable, Lorient et Dijon à égalité.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi