lundi 3 octobre 2022

Régis le Bris : « Guendouzi, un incroyable catalyseur d’énergie ! »

À lire

Alors qu’une prolongation l’attendait au centre de formation du PSG, avec les Nsoki, Soumaré ou Bernede, Guendouzi, via son agent de l’époque, Philippe Nabé, avait préféré miser sur le FC Lorient. Matteo avait 15 ans et Régis Le Bris, alors en charge des U17, et aujourd’hui directeur du centre de formation, ne l’a jamais regretté. Il explique pourquoi pour Le Quotidien du Sport et Le Foot Marseille.

Comment Matteo s’est-il retrouvé à Lorient ? Le PSG lui proposait un contrat pour intégrer le centre de formation, mais son agent estimait que le contexte du FC Lorient lui permettrait de mieux s’exprimer, mieux qu’à Paris au milieu d’une génération qui était très dense. Il m’a alors appelé et nous l’avons supervisé lors d’un tournoi régional en fin de saison. Il avait fallu faire vite car nous étions en juin… Après l’avoir vu jouer, on a dit banco !

Sans jamais le regretter ?

Non, évidemment, il a énormément apporté au FC Lorient pendant les trois années où il est resté avec nous. Et c’est avec une certaine fierté que nous l’avons vu progresser, franchir les paliers, et que nous regardons depuis son parcours. Disons que ça modélise une certaine forme de réussite. Il a gardé de bons contacts avec beaucoup d’éducateurs et dès qu’il passe dans le coin il vient nous saluer.

Qu’a-t-il apporté au FC Lorient ?

On lui doit quand même beaucoup notre titre de champion de France U17, en 2015, l’année de son arrivée. Après une première partie de saison où il n’avait pas beaucoup joué parce qu’il devait encore corriger pas mal de choses dans son jeu, il s’est mis en tête que ce titre était accessible. Il a d’abord tout fait pour progresser et gagner sa place, il a ensuite convaincu tout le monde que nous pouvions être champions.

Et nous l’avons été en gagnant le PSG en finale ! Alors qu’il ve-nait à peine de débarquer, il avait été un incroyable catalyseur d’énergie. Tous les jours, au centre, à l’entraînement, il n’arrêtaitpasdedire:» Onvalefaire! »Siçapouvait être parfois désordonné sur le terrain, il n’avait que 16 ans, ça dénotait un vrai tempérament. Nous n’avons plus été champions depuis…

« Beaucoup d’éléments vont dans le bon sens pour qu’il s’épanouisse à l’OM. Mais ça ne se fera pas sans heurts… »

Dans son jeu, était-il le même qu’aujourd’hui ?

Il a énormément évolué tout en gardant les principaux traits de sa personnalité, cette fougue et cette envie de gagner qui le caractérisaient déjà. Dans le jeu, il nous a prouvé qu’il apprenait beaucoup et très vite, mais que quoi qu’il fasse, il y mettait toujours autant d’énergie, d’allant, de générosité. Il a une personnalité à prendre le ballon et donc aussi à assumer les responsabilités.

Ses anciens coachs ou éducateurs parlent d’un tempérament pas toujours maîtrisé… Oui, forcément, car aucun parcours n’est jamais vraiment linéaire. Si vous prenez Federer à 17 ans, vous avez du mal à imaginer qu’il pouvait casser raquettes sur raquettes ! C’est un chemin à mener, Matteo l’a plutôt bien mené depuis qu’il nous a quittés. Sa carrière a été faite de hauts et de bas et ceux qui réussissent sont toujours ceux qui capitalisent sur les bas.

Que vous inspire son transfert à l’OM ?

Il va découvrir un public et un environnement extrêmement passionnels, un coach plein d’énergie et très précis dans ses attentes, dans le jeu. Beaucoup d’éléments vont dans le bon sens pour qu’il s’y épanouisse. Mais l’histoire ne s’écrit jamais avant. Ça ne se fera pas sans heurts.

A quel poste est-il le plus performant ?

En n°6 ou en n°8… Pas dans un rôle de milieu défensif axial à la Busquets, ou alors à deux milieux défensifs, plutôt en n°8, parce qu’il est capable d’être présent dans les deux surfaces, dans le jeu de déséquilibre, pour les dernières passes autant que la récupération dans sa propre surface.

Régis Le Bris connait très bien Guendouzi. Son interview exclusive à retrouver dans Le Foot Marseille, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi