lundi 3 octobre 2022

Renan Lodi, plus qu’un latéral gauche

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Une saison de Liga aura suffi pour permettre à l’international brésilien de l’Atletico Madrid, Renan Lodi, d’entrer dans le cercle très fermé des meilleurs latéraux gauches du monde. Mais bien plus qu’un simple défenseur, Renan Lodi est un animateur de couloir de haut vol, au jeu complet et à l’avenir plein de promesses.

SON PHYSIQUE

Son agressivité, lorsqu’elle est bien utilisée ce qui ne fut pas le cas lors de son premier match en Liga face à Getafe en août 2019 où il fut expulsé le rend compliqué à jouer pour des attaquants qui n’auraient pas assez de grinta. Très rapide et tonique, il est aussi le roi des interceptions (plus de 4 en moyenne par match) avec un taux record de récupérations réussies à 64% et 1,53 faute subie par match… et une capacité rare d’enfiler tout de suite son costume de contre attaquant.

SON TACLE

Ce n’est pas toujours un signe de maîtrise ou d’efficacité mais, en ce qui le concerne, on peut dire que ça l’est. Sa moyenne de quatre tacles tentés par match un record en Liga cette saison en dit beaucoup sur sa générosité dans l’effort, sur son engagement défensif et sa capacité à récupérer des situations difficiles. Cette stat témoigne aussi d’un sens de l’anticipation au dessus de la moyenne.

SA TÊTE

Mentalement, il ne craint pas grand chose. Arrivé remonté comme une pendule de son Brésil natal, pour prouver qu’il avait le niveau pour s’imposer en Europe, Renan Lodi est un fantastique combattant. Mis au service de qualités naturelles largement au dessus de la moyenne, son psychisme est celui d’un compétiteur hors pair. Il ne serait pas Brésilien, on le prendrait facilement pour un Argentin dans la manière qu’il a d’aborder son métier, dans sa façon de ne jamais rien lâcher et d’aller toujours au bout de ses intentions, qu’elles soient défensives ou offensives.

SA VALEUR

A peine « européanisé » depuis quelques semaines que le sélectionneur brésilien l’appelait pour la première fois en octobre 2019. Depuis, il est régulièrement convoqué et sa montée en puissance menace le statut de titulaire indiscutable d’Alex Sandro. Depuis la Juventus, le Brésilien sent sur sa nuque le souffle d’un compatriote dont la valeur a explosé depuis une saison.

Acheté 20 M€ par les Colchoneros, il en vaut au moins 60 aujourd’hui. A 22 ans, sa capacité à se hisser aussi rapidement au niveau d’exigence maximum d’un club comme l’Atletico Madrid le classe parmi les meilleurs du monde. Dans le quotidien espagnol AS, son compatriote et ancien madrilène Filipe Luis n’hésite pas à dire « qu’il deviendra le meilleur latéral de l’histoire de l’Atletico Madrid ». Peut-être l’est-il déjà…

SON PIED GAUCHE

Techniquement, le pied gauche de Renan Lodi est une valeur sûre qui lui permet de jouer juste, et propre la plupart du temps. Même s’il n’a encore délivré que peu de passes décisives (1 en Liga, 1en Ligue des Champions), son potentiel est là, sa marge de progression importante qui peut lui permettre, en 2021, de franchir un cap et de rejoindre les meilleurs dans ce registre à son poste, les plus connus en tout cas ; Alexander Arnold, Robertson ou l’incroyable Alphonso Davies. Avec un taux important de passes clés réussies, il confirme que Simeone ne s’est pas trompé en le recrutant pour remplacer Lucas Hernandez et Filipe Luis et offrir une arme supplémentaire à son équipe… de contre.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi