mercredi 5 octobre 2022

Rennes – Lille : Grenier risque une suspension pour ses accusations

À lire

48 heures aprè les accusations surprenantes de Clément Grenier sur l’arbitrage d’Eric Wattellier après Rennes-Lille, le syndicat des arbitres demande une enquête. Le joueur risque une suspension.

Dimanche à la fin du match entre Rennes et Lille (0-1), Clément Grenier avait surpris tout le monde en dénonçant l’attitude de l’arbitre. « Il parle mal », avait lâché le joueur le milieu du Stade Rennais au sujet de M. Watellier, arbitre de la rencontre. « Il me dit pendant tout le match qu’il arbitrera contre nous. »

Pascal Garibian sûr de lui

Dès le lendemain, Pascal Garibian, le directeur technique de l’arbitrage avait vivement réagi. « Il se trouve que j’étais présent au centre de visionnage tout le week-end pour superviser l’assistance vidéo, et j’ai notamment suivi intégralement Rennes-Lille », a expliqué le patron des arbitre à nos confrères de l’Equipe. « Je peux vous affirmer qu’à aucun moment, M. Wattellier n’a manqué de respect à M. Grenier ou à tout autre joueur. Et évidemment, il n’a jamais dit qu’il allait siffler tout le match contre Rennes. »

Des propos repris à l’identique dans un communiqué dans lequel Garibian rappelle que les propos de l’arbitre sont enregistrés.

48 heures après le match, c’est au tour du syndicat des arbitres de réagir. « Le SAFE condamne fermement ces propos et a demandé que le Conseil National de l’Ethique de la Fédération Française de Football se saisisse de ce dossier, afin que ces déclarations calomnieuses ne restent pas sans suite », explique le communiqué.

Tony Chapron accable Grenier

En demandant une enquête, le syndicat des arbitres prend la défense d’Eric Wattellier, mais aussi d’une corporation qui se sent diffamée. Alors que le président Holveck avait minimisé l’incident, expliquant qu’il était clos, Julien Stéphan en revanche a affirmé en conférence de presse d’après-match qu’il n’avait « aucune raison de ne pas croire Clément Grenier ».

Consultant pour Canal+ dans l’émission Late Football Club, l’ancien arbitre Tony Chapron a fait comprendre lundi soir qu’il avait plusieurs fois arbitré Grenier et qu’il était le premier à ne pas bien se comporter vis à vis des arbitres, images (prises lors de Rennes – Lille) à l’appui.

S’il est prouvé que le joueur a inventé ses propos, il sera alors accusé pour diffamation mais pourrait surtout être suspendu plusieurs matchs par la Ligue.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi