mercredi 24 avril 2024

Rennes, Paris, Marseille, Nice… Les Coups de cœur et les coups de coeur du Quotidien du Sport

À lire

Tous les lundis, Le Quotidien du Sport revient sur la semaine qui vient de s’achever, avec ses coups de gueule et ses coups de cœur.

Pas de quoi être fier de la semaine européenne de nos clubs français. Ils étaient encore cinq en lice mercredi, ils ne sont plus que deux aujourd’hui. Avec seulement une victoire sur les quatre matchs à domicile : celle de Rennes 2-1 face à Leicester.

Et au passage une question (désolé d’être cru) : « Est-ce que l’UEFA ne serait pas en train de se foutre de notre gueule ? ».

L’UEFA insulte les clubs de la Ligue Europa Conférence

Car oui, ou plutôt, non : il n’y a pas la VAR en 8ème de finale de la League Europa Conférence, qui est donc considérée, par l’UEFA elle-même de COUPE D’EUROPE DU PAUVRE. Comme a si bien dit Bruno Genesio, après avoir vu l’arbitre oublier deux pénalties flagrants pour son équipe : « SI l’UEFA n’en a pas les moyens, qu’elles ne créent pas une nouvelle compétition ».  Libre à ceux qui le veulent, de croire que l’UEFA n’en a pas les moyens…

On a quand même souri en voyant les médias qualifier Porto, éliminé par l’OL, de « très grande équipe européenne », sans doute influencé par Jean-Michel Aulas… Ce qui n’est plus le cas depuis dix ans, même si c’est une très belle équipe… On est très loin du top 10 européen.

Dès vendredi, retour aux affaires courantes. Et je sais pas vous, mais moi, Bruno Irlès et Pascal Dupraz, je les aime  bien. Et je pense que tous les deux peuvent permettre à leurs équipes, Troyes et Saint-Etienne, de se sauver. Alors j’avoue que le nul entre les deux ne m’a pas déplu.

Et si Sylvain Armand prenait six mois de suspension ?

Samedi, on a eu droit à un triste, très triste spectacle au Stade de la Beaujoire, où Lille s’est imposé 1-0. 

On a surtout vu comment les bancs de touche – attention, pas les entraîneurs – pouvaient pourrir un match. Le foot s’est arrêté à a 63ème minute et l’expulsion de Timoty Weah, pour laisser place à un horrible concours de zizi. Qui a le plus grand ? C’est pas toi, c’est moi…

Avec cette question : comment est-ce possible que Sylvain Armand se retrouve encore en bord de pelouse ? Sous le coup d’une suspension après avoir fait le même coup contre Metz, il y a quelques semaines, le coordinateur sportif du LOSC a expliqué pourquoi il est descendu de sa tribune. « Je ne supporte pas l’injustice » a-t-il dit, au sujet de l’expulsion de son joueur, après utilisation de la VAR. Le problème, c’est qu’en terme d’arbitrage, la justice des uns est souvent l’injustice des autres…

Alors, tout en pensant à Fred Antonetti, j’ai une question : si il prenait 6 mois de suspension Armand, d’après vous, il recommencerait ??

Pensée aux supporters débiles de Nice…

Place aux matchs du dimanche, avec le succès de Monaco, humilié par Braga en Ligue Europa jeudi, sur un PSG qui m’a fait pitié. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu les Parisiens aussi mauvais qu’au cours de la première période ! Comme l’a dit Kylian Mbappé après le match, « on doit au moins se respecter ».

Mais ce match est aussi l’occasion d’un coup de gueule contre la programmation à 13h. Une insulte au football amateur, ces « footballeurs du dimanche » qui méritent le respect et qui sont privés de match.

Que ce soit au stade, ou même devant leur télé… Vous me direz, à 15 heures non plus, ce n’est pas génial. Mais là au moins, ceux qui jouent le matin, peuvent voir les matchs… 13 heures, c’est trop tard pour ceux qui jouent l’après-midi, et trop tôt pour ceux qui jouent le matin.

Tout ça pour une affaire de gros sous : vendre la Ligue 1 aux pays asiatiques. Pour info, quand il est 13h en France, il est 20h à Pékin. Le foot amateur est donc toutes les semaines privé de la deuxième ou troisième plus belle affiche de la journée !

Dimanche soir, toute la France est dispo pour ce qui est présenté comme le choc de la journée. Ce n’est pas toujours le cas, mais cette fois, oui, c’était bien un choc. Qui a vu la victoire de l’OM 2-0. Du coup, les Marseillais sont seuls deuxièmes et Nice dégringole à la quatrième place.

Un petit coucou pour terminer aux supporters débiles – désolé, j’ai pas trouvé d’autres mots – qui ont gâché le match aller. Sans eux, Nice serait deuxième, avec un point d’avance sur l’OM…

Retrouvez chaque lundi, vers 19h50, cette chronique sur Mon Paris FM, ainsi que le Podcast de l’émission MonPariSport du jour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi