lundi 24 juin 2024

Report Bordeaux-OM : quand les supporters bordelais menacent la Ligue !

À lire

Alors que Bordeaux a demandé le report de son match contre l’OM, les Ultramarines en ont remis une couche, allant jusqu’à menacer la Ligue !

Après les nombreux actes de violence survenus dans les stades de Ligue 1 depuis le début de saison, mais aussi une multitude d’évènements qui démontrent le rôle de plus en plus important que veulent s’attribuer les supporters en tant qu’acteur du football, avec le plus souvent, la bénédiction des clubs, on est encore passé au niveau supérieur.

Alors que les Girondins de Bordeaux, décimés par le Covid, comptent 17 absents et viennent de demander officiellement à la Ligue, le report de leur match contre l’OM (20ème journée, vendredi à 17h), le groupe de supporters bordelais Ultramarines, a publié un communiqué hallucinant ! Dans un long texte à l’attention de la Ligue, les supporters des Girondins demandent le report du match, en faisant carrément du… chantage !

« Il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère »

«  Nous parlons d’un rendez-vous incontournable pour plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année, qui se sentent déjà meurtries par l’impossibilité qui leur est faite d’accéder au stade », peut-on lire dans le communiqué qui va très loin.

« Rajoutez à cela un contexte sportif plus que délicat où chaque point compte et vous obtenez un baril de poudre prêt à exploser. Si nous tenons à nous exprimer publiquement, ce n’est pas seulement pour rappeler tout cela, mais également pour mettre en garde les autorités. Si le match est maintenu dans de telles conditions, il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère qui accèderont aux abords du stade vendredi malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons », n’hésitent pas à écrire les Ultramarines qui mettent la pression sur la Ligue.

« Nous en appelons donc à la responsabilité des autorités compétentes afin qu’elles prennent la mesure des événements. Nous ne demandons aucune faveur : juste que soit appliqué le bon sens et les règles en vigueur dans cet épisode pandémique qui nous affecte tant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi