mardi 27 septembre 2022

Rétro: Alfredo Di Stefano, le maestro du Réal Madrid

À lire

Il est toujours difficile de faire un classement des meilleurs joueurs du monde. Mais l’attaquant du Real Madrid Alfredo Di Stefano occupe une belle place dans cette hiérarchie. Il a été l’icône du club espagnol et aussi un double Ballon d’Or.

C’est sur le tard qu’Alfredo Di Stefano est arrivé au Real Madrid pour construire sa légende et devenir l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Il est âgé de 27 ans quand il quitte l’Amérique du Sud après avoir joué à River Plate et Millonarios en Colombie notamment.

Son arrivée en Espagne est très suivie, il est l’objet de convoitises du Real Madrid et de Barcelone, mais l’Etat favorise sa signature au Real. De 1953 à 1964, il va rayonner à la pointe de l’attaque, mais aussi dans l’entre-jeu car Di Stefano est un joueur complet qui peut jouer à plusieurs postes. Il est aussi l’un des premiers attaquants qui met au goût du jour le travail défensif pour les joueurs offensifs.

Di Stefano meilleur joueur que Pelé pour Maradona

À l’entraînement, il était un travailleur acharné, un droitier qui a énormément progressé au point d’être aussi à l’aise sur son pied gauche au fil de sa carrière.

Alfredo Di Stefano fait incontestablement partie des plus grands joueurs de l’histoire du football, il a largement sa place aux côtés des Pelé, Maradona, Zidane :

« Je ne sais pas si j’ai été un meilleur joueur que Pelé, mais sans aucun doute Di Stefano était meilleur que lui » a déclaré un jour, admiratif, Diego Maradona. Un tel joueur ne pouvait donc pas décemment passer à côté d’un Ballon d’Or.

Il en a même eu deux en 1957 et 1959. Dès la création du trophée en 1956, il avait terminé à la deuxième place derrière l’Anglais Stanley Matthews, mais dès l’année suivante il n’a pas laissé passer sa chance. Il gagne avec facilité avec douze des seize journalistes qui le placent premier. Il devance le joueur anglais Billy Wright. Duncan Edwards et Raymond Kopa se partageant la troisième marche du podium.

Cinq Coupes d’Europe de suite !

Après une année où il le laisse à son coéquipier du Real Madrid Raymond Kopa, Di Stefano décroche un autre Ballon d’Or en 1959. Il devance Raymond Kopa et l’attaquant gallois de la Juventus Turin, John Charles. Audelà des huit titres de champion d’Espagne, c’est sur la scène européenne que Di Stefano a construit sa légende.

Il a gagné cinq Coupes d’Europe consécutives entre 1956 et 1960 et ce palmarès lui a permis d’entrer encore un peu plus chaque jour dans la légende. Il marquait régulièrement des buts importants, notamment en finale de Coupe d’Europe et était imperméable à la pression.

En 1960, en finale face à Francfort, il a même inscrit un triplé pour une victoire 7 buts à 3. Il est le troisième meilleur buteur du Real Madrid avec 308 buts. Il a longtemps détenu le record avant que celui-ci soit battu par Raul en 2009 :

« C’est un honneur de battre le record d’une des légendes du club et même du football mondial. Mais je ne me comparerai jamais à lui » avait déclaré Raul après son record.

Après avoir fait les beaux jours du Real et écrit sa légende, il sent le déclin arriver et s’engage à l’Espanyol de Barcelone où il termine sa carrière. Il a connu moins de succès avec la sélection, il a porté les maillots de l’Argentine puis de l’Espagne après sa naturalisation.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi