mercredi 17 juillet 2024

Rétro : Bryan Robson le joueur qui a effacé le record de Bernard Lacombe

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Auteur de deux buts contre l’équipe de France lors de la Coupe du monde en Espagne, l’international anglais Bryan Robson est rentré dans l’histoire, aux dépens des Bleus, avec un premier but après seulement 27 secondes !

Lors du Mondial 82, la France s’est qualifiée avec brio. Mais le groupe dirigé par Michel Hidalgo ne s’attend certainement pas à de tels débuts dans l’épreuve. Les supporteurs français s’en souviennent encore… Le 16 juin, à Bilbao, dans le stade de San Mames, la France est opposée à l’Angleterre. Les Bleus sont cueillis à froid. Leur bourreau ?

Bryan Robson. Le n°7 des Red Devils (461 matches, 99 buts) a été capitaine pendant près de douze saisons de cette équipe. Robson a également compté 90 sélections (26 buts) avec l’équipe des Three Lions. Amené à commenter les prestations de la sélection anglaise après le Mondial brésilien, l’ancien sélectionneur de la Thaïlande (de 2009 à 2011) a réagi comme le joueur qu’il était : offensif !

« Je ne sais pas ce qui se passe avec les garçons. Ils ont comme un blocage mental. Comme si nous étions incapables de nous exprimer à l’approche des échéances finales. Cela s’est passé ainsi pour l’Angleterre lors des deux dernières Coupes du monde.

Le staff et l’entraîneur doivent toujours pourtant parvenir à relaxer les joueurs pour en tirer le meilleur ». Ce dernier a magnifiquement démontré sa force contre la France en 82.

Bryan Robson a été un joueur en avance sur son temps : rapide, physique, un sens aguerri de la passe, une technique fine, et un sang-froid rare pour un milieu de terrain de l’époque. Lors de cette Coupe du monde, les Bleus vont l’apprendre à leurs dépens, Bryan Robson trompant Jean-Luc Ettori au bout de 27 secondes de jeu.

« Heureusement, la suite a été bien meilleure ». Bernard Lacombe

Sur une longue touche, l’Anglais reprend acrobatiquement une déviation de la tête devant une défense française bien passive :

« Je ne jouais pas cette rencontre contre les Anglais à Bilbao. Je ne me souviens plus exactement comment Robson avait marqué. De la tête, non ? Par contre je sais qu’il avait marqué quasiment d’entrée. Je ne veux pas de toute façon m’éterniser sur des événements qui restent des mauvais souvenirs… D’autant que la suite a été bien meilleure… ».

On ne peut pas contredire Bernard Lacombe. Après ce coup de génie, Robson fait coup double. Il marque non seulement deux fois (27 secondes, 67ème minute), mais il efface aussi le précédent record de Bernard Lacombe.

En 1978, le 2 juin, contre l’Italie, l’avant-centre lyonnais, Bernard Lacombe, en partance pour Saint-Etienne, reprend de la tête un centre de la gauche de Didier Six.

On joue depuis 37 secondes seulement. Il n’en faudra pas plus pour que les observateurs du moment en fassent le but de l’Histoire de la Coupe du monde. Bryan Robson se montrera encore plus rapide dans l’art de la concrétisation. Cela n’empêchera pas les Tricolores de réaliser un superbe parcours cette année-là.

Et le record de Robson d’être battu le 29 juin 2002 lors du match pour la 3ème place entre la Turquie et la Corée du Sud, Hakan Sukur trouvant la mire après seulement 11 secondes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi