samedi 26 novembre 2022

Rétro : des maillots RTL à la luxueuse gamme Jordan, l’histoire du maillot du PSG

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Les maillots. Voilà un sujet sensible pour les supporteurs. Certains regrettent les tenues d’origine qui ont fait l’histoire du PSG, d’autres aiment l’évolution, la nouvelle dimension prise par le club. Ballade à travers le temps pour se remémorer les différentes tenues du club. 

Les maillots PSG d’origine 

Dans les années 70 le rouge et le bleu sont à l’honneur. Ce seront les couleurs d’origine du club et les supporteurs pensent alors qu’elles seront préservées. Jusqu’en 1972, le PSG portait une tunique rouge, avec le seul blason sur le cœur, épuré des sponsors. A partir de 1972, le bleu est venu s’ajouter 

au rouge sur le maillot extérieur qui était bleu avec une large bande verticale rouge au milieu. Ce dernier design a été utilisé pour le maillot domicile en 1974 avec en ajout le sponsor Canada Dry. Ces deux couleurs resteront les couleurs de base des maillots du club. Ce sont les maillots préférés des supporteurs historiques. Quelques touches de blanc en référence à la ville de Saint-Germain ont été ajoutées sur certaines saisons avec peu de sponsors.

Les maillots classiques

A partir de 1974, le club garde les couleurs rouges et bleues avec le mythique sponsor RTL. Les dirigeants alternent les maillots à dominance rouge avec une grosse bande bleue marine verticale sur le devant et des maillots à dominance bleu avec une bande rouge verticale moins grosse que la bleue sur le devant avec un joli col V dans les deux versions. Le blanc apparaît à partir de 1977.

Le maillot domicile de la saison 1977-1978 est tout blanc tandis que le third est blanc avec une bande rouge, bleue, rouge sur le côté gauche. Le bleu marine et le rouge se retrouvant sur le maillot extérieur. Les tuniques rouges, bleues et blanches restent classiques jusqu’en 1989-1990. Sur les saisons 1992-1993 et 1993-1994, les maillots n’étaient vraiment pas harmonieux.

Le modèle domicile de 1992-1993 était à dominante blanc mais le bleu dégradé sur les manches venait gâcher un ensemble du coup  trop chargé en couleurs. Pour l’extérieur c’était l’inverse avec le bleu dominant et des dégradés de blanc sur les manches et sur les côtés. La saison suivante, avec le sponsor Tourtel plein champ, le concepteur est parti sur du dégradé de rouge au milieu, du bleu sur chaque côté et sur les manches pour le domicile. Pour l’extérieur il était blanc avec un dégradé de bleu au centre. Là aussi la tunique était trop chargée. Finalement rien ne vaut la simplicité. 

La gamme des maillots gris 

Dans les années 2000 (1999-2002, 20082009), le maillot third se décline en gris. Il ne fait pas l’unanimité chez les supporteurs car ce n’est pas la couleur d’origine. Sur plusieurs années divers design gris sortent. Entre 1999-2000 et 2000-2001, la tunique désormais sponsorisée par Opel est grise avec une large bande blanche sur la poitrine. Pour la saison 2001-2002 ce sont le maillot extérieur et le third qui sont gris foncé ou clair avec différentes nuances de gris sur le même maillot. C’est l’un des maillots les moins réussis de l’histoire du club ! 

En 2008-2009, le gris est de retour sur le maillot extérieur avec une grosse bande horizontale sur la poitrine, cette bande casse le design du maillot, elle est trop grosse, le gris est clair mais pas du meilleur effet non plus. A la fin des années 2000 et après cette tunique, cette couleur est arrêtée pour des couleurs plus flashy, plus dans l’air du temps et également pour des maillots rouge et bleu plus classiques, même si on ne retrouvera plus le design du début des années 70.

Ces dernières saisons, le gris a fait son retour pour le maillot extérieur. Cette saison, cette couleur a été conservée pour le maillot extérieur qui est gris clair avec une petite bande grise foncée au milieu, une bande verticale où le gris est dégradé au centre. Elle est trop petite par rapport au sponsor Qatar Airways qui est plein centre et écrit en grand. 

Les maillots colorés 

Il est très compliqué et risqué de se lancer dans des maillots colorés, ça peut vite devenir n’importe quoi. Mais les clubs en sortent de plus en plus car la clientèle jeune en est friande. Désormais dans les clubs, les maillots extérieur et third sont souvent critiqués car ils ne répondent plus qu’à des besoins marketing. Le PSG ne fait pas exception à la règle. En 1989, le club sort un maillot extérieur pour le moins original tout bleu pétrole avec un sponsor supplémentaire TDK placé sur la poitrine juste au-dessous de RTL.

Là encore, ça fait trop chargé, la couleur n’est pas bien choisie car le bleu n’est pas très beau. Les années suivantes, le club sort des maillots plus ou moins réussis mais souvent trop riches avec des design grossiers comme le domicile de la saison 1990-1991 à dominant blanc mais avec côté gauche un design bleu et rouge censé représenter la Tour Eiffel.

En 2014-2015, la tunique third est exclusivement rouge mais un rouge qui n’est pas discret, qui se rapproche de l’orange avec une petite bande bleu marine sur les côtés mais c’est un rouge beaucoup plus flashy que celui du maillot original. Le rouge sur l’extérieur revient sur la saison 2016-2017 avec des manches courtes bordeaux qui ne sont pas du plus bel effet. Bizarre d’associer les deux couleurs…

En 2017, le club veut surfer sur l’arrivée de Neymar avec un maillot extérieur jaune (couleur du Brésil) qui a beaucoup fait parler car il était très éloigné des couleurs historiques du club mais qui a rapidement été en rupture de stock, les nouveaux acheteurs consommant avant tout par rapport à un joueur et non à l’histoire d’un club. Un maillot coloré de Neymar, Mbappé ou Messi se vendra plus aujourd’hui qu’un maillot de Pilorget ou Guérin bleu et rouge de l’époque. En 2019-2020, la tunique extérieur orange provoque encore une fois la colère des supporteurs tout comme le third de la saison 2020-2021 bordeaux avec des manches courtes blanches et noires.

En 2021-2022, le maillot extérieur blanc avec une barre de rectangles roses censée rendre hommage au Grand Paris n’est pas non plus passé inaperçu tout comme le 4ème maillot de la saison 2020-2021, un maillot rose-violet qui tire son inspiration de la voie lactée. Une des créations de la gamme Jordan. Ce look et ces couleurs particulières ne visent pas le fan historique du club mais les nouveaux supporteurs qui aiment le nouveau côté lifestyle du club. 

La gamme Jordan

La saison 2018-2019 a marqué un tournant dans l’histoire des maillots du PSG. Cette année-là démarre la collaboration avec la marque Jordan. C’est un évènement car jusque là le basketteur US s’est plus concentré sur les sneakers plus que sur le foot. Cette collaboration montre la nouvelle dimension prise par le club. Le logo Nike laisse la place au logo Jordan.

Les tenues Jordan ont un succès phénoménal malgré quelques critiques notamment sur celles de cette saison et de la saison dernière qui ressemblent trop à des tenues de basketteurs avec des shorts longs, des survêtements marquées NBA. Le Paris Saint Germain veut plaire aux jeunes, s’installer comme un club avant gardiste et précurseur, avec cette collaboration les dirigeants ont visé juste. 

Les maillots du PSG se vendent de plus en plus et dans un plus grand nombre de pays chaque année. Après le blanc, c’est le gris qui est mis à l’honneur pour la tenue extérieur cette saison. Cette tenue grise est particulièrement réussie, l’une des plus réussies de la collaboration avec Jordan. La couleur a été choisie pour fêter les 50 ans du club et rendre hommage au Parc des Princes. A dominante grise avec des variations noire, brune et taupe, le maillot rend hommage au Parc des Princes. J

ordan tente de revenir vers des design se rapprochant des maillots d’origine des années 70 pour satisfaire également les supporteurs historiques. Il a essayé plusieurs maillots domicile bleu marine avec la bande rouge verticale au centre, une bande rouge floutée en 2018-2019, une bande blanche avec du rouge en 20192020, retour à la grosse bande rouge en 2020-2021.

Pour ces deux dernières années les tuniques domiciles sont bleu marine avec un col rond, un liseret rouge au niveau du col et pour cette saison le maillot bleu marine a été conservé avec une grosse bande blanche verticale bordée de deux petites bandes rouges. Le logo n’est plus sur le cœur mais au milieu et c’est bien dommage.

Le sponsor Qatar Airways plein centre est aussi trop gros. Le maillot marine avec col rond est l’un des plus réussis de la gamme Jordan car il est sobre, il n’y a pas une grosse bande au milieu qui coupe le design du maillot mais beaucoup de supporteurs ne l’aimaient pas car il ressemblait beaucoup à un maillot de basket selon eux. L’équipementier du PSG depuis 1989 Nike semble avoir abandonné l’idée de sortir des maillots trop flashy. Mais il n’est pas impossible qu’ils y reviennent si la demande est là et que ces couleurs reviennent à la mode.

Daniel Hechter : « Au moins, la tunique des 50 ans était correcte… » 

Président du PSG entre 1973 et 1978, le créateur de mode a dessiné le maillot « historique ». En 2020, pour les cinquante ans du club, il nous avait accordé une interview dans laquelle il revenait sur le maillot spécialement conçu pour l’occasion : « Celui de cette saison, celui de l’anniversaire, me plait davantage que beaucoup de ses prédécesseurs qui ne correspondaient pas à l’esprit dans lequel j’ai créé le premier. Ils étaient moches. Celui-là est digne de l’histoire du club, de l’esprit dans lequel nous l’avons conçu. J’avais proposé aux dirigeants de dessiner différents maillots pour fêter l’anniversaire… je n’ai jamais eu de réponse, ni dans un sens ni dans l’autre. J’avais pris ça pour un manque de respect. Mais au moins, la tunique des cinquante ans est correcte, c’est déjà ça ! »

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi