mardi 27 février 2024

RETRO — Lens : blessé, il marque trois buts en finale avant de s’évanouir…

À lire

Ahmed Oudjani a marqué l’histoire du club. Meilleur buteur de l’histoire du RC Lens (118 buts), l’attaquant algérien a toujours tout donné pour les Sang et Or. Même blessé, il a été décisif en finale de la Coupe Drago.

La Coupe Drago n’existe plus, mais elle a offert de beaux moments. Considérée comme la petite sœur de la Coupe de France (les clubs éliminés de la Coupe de France la disputaient), cette compétition a permis notamment à Ahmed Oudjani d’entrer définitivement dans la légende du club.

Nous sommes dans les années 60 et l’international algérien est l’un des attaquants les plus redoutés du championnnat, mais aussi du football algérien. Repéré par Henri Trannin, responsable durecrutement et directeur sportif du
club alors qu’il évolue en CFA à l’US Vendôme, Oudjani rejoint le club lors de la saison 1957/1958 et s’intègre parfaitement à la mentalité locale.

Il partage complètement les valeurs nordistes. Ahmed Oudjani est un attaquant extrêmement complet bon des deux pieds et de la tête, un joueur très collectif que tous les entraîneurs rêvent d’avoir dans leur effectif. De par son profil, ses qualités de battant, sa mentalité il devient rapidement un des chouchous du public lensois.

Cette popularité, il l’a notamment construite à travers ses performances dans la Coupe Drago qu’il remporte à trois reprises en étant buteur dans deux finales sur trois. Il a surtout marqué la finale de 1960. Vainqueurs de la compétition en 1959 face à Valenciennes (3-2), les Lensois et Ahmed Oudjani ont réalisé une grosse performance pour conserver leur trophée en 1960 face à Toulon (3-2).

Malgré une entorse au genou, il a été décisif en finale face à Toulon

Menés au score, ils sont revenus grâce à un triplé d’Ahmed Oudjani qui avait déjà été buteur lors de la finale 1959. Face à Toulon, il permet aux Lensois de revenir deux fois au score aux 19ème et 53ème minutes. Alors que les deux équipes sont à égalité 2-2, Ahmed Oudjani est victime d’une entorse du genou, mais il refuse de sortir et retourne sur le terrain.

Faisant preuve d’un énorme courage, il continue de faire des appels pour se démarquer, se démultiplie dans la défense adverse malgré la douleur. Il est récompensé quand il marque le 3ème but et offre la victoire aux Lensois à la 77ème minute. C’est son troisième but de la soirée. Au coup de sifflet final, il ne peut pas célébrer car il s’évanouit sur le brancard à la sortie du terrain.

La douleur est trop forte, la pression retombe. Malgré cette entorse au genou, il a été décisif en finale. Il est allé au bout de lui-même pour offrir un nouveau titre aux Lensois et ce soir-là il est encore un peu plus entré dans le cœur des supporteurs. Avec cette deuxième victoire en deux ans, Lens rejoint SaintEtienne au palmarès des équipes ayant remporté deux coupes drago.

Ahmed Oudjani, un joueur de finale

Ahmed Oudjani n’était pas simplement un joueur excellent dans les finales, il faisait preuve d’une grande régularité dans ses performances et cela lui permettra de terminer meilleur buteur du championnat de France en 1964 avec 30 buts. En 1965, Lens dispute une nouvelle finale de la Coupe Drago, c’est la dernière édition de cette compétition vouée à disparaitre.

Pour cette finale, l’équipe est privée de son attaquant vedette, mais elle s’impose une nouvelle fois en battant les Girondins de Bordeaux (4-0). Avec trois victoires dans cette compétition (même s’il n’a pas disputé la finale, elle figure à son palmarès car il a disputé des matches dans la compétition), Ahmed Oudjani détient le record de titres de Coupe Drago avec Ginès Liron, Jean Molla, Bernard Placzek et Jean Deloffre.

La Coupe Drago lui a permis d’entrer encore un peu plus dans l’histoire du club, mais c’est surtout cette fin de match héroïque de la finale 1960 qui restera dans les mémoires des supporteurs lensois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi