mardi 23 avril 2024

Rétro : l’exploit de Kristina Mladenovic à Roland Garros, en 2017

À lire

Un an et demi après un quart de finale à l’US Open, Kristina Mladenovic a retrouvé ce stade de la compétition. A Roland Garros cette fois-ci et après avoir réussi un exploit de taille en 8èmes face à Garbine Muguruza.

Vainqueur en 2016, Garbine Muguruza était l’une des grandes favorites de cette édition 2017. Mais l’Espagnole a été battue à la surprise générale en 8èmes de finale par Kristina Mladenovic (6-1, 3-6, 6-3). Une victoire surprise pour la Française car elle avait galéré tout le long du tournoi :

« Kristina a fait preuve de beaucoup de courage tout au long du Tournoi. C’est ce qui m’a le plus marqué » se remémore Françoise Durr qui est toujours une observatrice avisée du parcours des Françaises à Roland-Garros avant d’ajouter :

« Le public aime les joueurs qui se battent et renversent des situations improbables. Contre Brady au 1er tour puis en 16èmes de finale elle était proche de l’élimination, mais a montré une grande force de caractère. Elle avait des problèmes physiques, était à un jeu de la sortie, mais elle est revenue et a gagné le droit d’affronter la tenante du titre en 8èmes de finale. »

La n°5 mondiale, Garbine Muguruza, était donc la favorite logique de ce 8ème de finale ; Françoise Durr : « C’était un match accroché. Kristina a profité pleinement du fait de jouer à domicile, elle a été transcendée par le public. Elle a très bien joué sur ce match en ne se désunissant jamais.

Même quand Muguruza est revenue à 1 set partout, elle a continué à bien jouer, elle est restée complètement dans son match. Elle a aussi profité de la nervosité de Muguruza. Ça a été très serré, ça s’est joué à quelques points, mais c’est Kristina qui les a le mieux négociés. »

Première française à atteindre les quarts depuis Bartoli en 2011

La Française a joué avec intelligence sur ce match, c’est elle qui a attaqué d’entrée avec un break rapide. L’Espagnole a été surprise car elle s’attendait à voir une Mladenovic fatiguée. Après avoir perdu le premier set, la tenante du titre remet les pendules à l’heure.

Elle breake et profite des doubles fautes de la Française pour revenir à un set partout. Mais malgré 35 doubles fautes, Kristina Mladenovic trouve un second souffle pour conclure en trois sets en dominant le troisième set.

Mladenovic fait le bonheur du Central avec un jeu tout en agressivité, elle est conquérante et se met alors à rêver d’aller en finale de son tournoi préféré. En attendant de voir plus grand, Kristina Mladenovic est la première Française à atteindre les quarts de finale depuis Marion Bartoli en 2011 et elle sera accompagnée de Caroline Garcia qui éliminera facilement un peu plus tard sa compatriote Alizé Cornet (6-2, 6-4). La France n’avait plus

« Les Français aiment les joueurs qui se battent et renversent des situations improbables »

eu deux quarts de finaliste depuis Mary Pierce et Julie Halard en 1994. Avec cette victoire face à la tenante du titre, Kristina Mladenovic aurait pu être satisfaite de sa campagne européenne, mais elle l’a laissera finalement sur sa faim car en quarts de finale elle a été éliminée par la Suissesse Timea Bacsinsky (6-4, 6-4) :

« Tout le monde croyait que la Suissesse était plus facile à jouer que Muguruza, mais les gens ont un peu trop vite oublié qu’elle aussi faisait un gros tournoi avec notamment une belle prestation contre Venus Williams (5-7, 6-2, 61).

Kristina connaissait la valeur de son adversaire qu’elle côtoie toute l’année sur le circuit et elle savait que ça ne serait pas facile. La Suissesse est une joueuse très agressive, qui laisse peu de points en route, elle impose un combat physique et je pense que Kristina était fatiguée par ses douleurs au dos et ses combats précédents » analyse encore Françoise Durr.

Cette édition 2017 aura finalement une vainqueur surprise avec Jelena Ostapenko qui a surpris en finale Simona Halep (4-6, 6-4, 6-3). De son côté, l’autre Française Caroline Garcia a également été éliminée en quarts de finale par Karolina Pliskova (7-6, 6-4). Pour avoir une successeur à Mary Pierce, vainqueur en 2000, il faudra donc attendre au moins une année supplémentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi