dimanche 2 octobre 2022

Rudi Garcia : « En 2012, le PSG avait changé d’entraîneur à la trêve et n’a pas été champion… »

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Les supporters de l’OL n’avait pas manqué de le faire remarquer sur les réseaux sociaux depuis le 24 décembre dernier : il y a 9 ans quasiment jour pour jour, le PSG changeait déjà d’entraîneur à la trêve (Ancelotti avait remplacé Kombouaré) et c’est Montpellier qui avait terminé champion de France. 

Une information que Rudi Garcia n’a pas manqué de rappeler lors de sa première conférence de presse de l’année. Après avoir souligné l’état d’esprit de ses joueurs, qui « prennent plaisir à gagner », l’entraîneur de l’OL a continue de faire officiellement du club de la capitale le favori pour le titre, mais il n’a pas caché qu’il se donnait le droit de croire en son équipe pour le titre.

Une prémonition qui motive les joueurs

« On sait que Paris est le grand favori de ce Championnat », a-t-il répondu à une question sur l’arrivée de Pochettino.  « La grande différence, c’est que le PSG n’a pas beaucoup de points d’avance aujourd’hui mais il le reste, et il est bâti pour remporter la C1. Thomas Tuchel est un excellent coach, il est allé en finale de la C1, ce n’est pas rien… Pochettino a été un très bon joueur du PSG et a aussi disputé une finale de C1 mais tout ça, c’est l’actualité de Paris. Ça ne nous regarde pas. On voit simplement que quelques années en arrière, Montpellier a été champion (2012) alors que le PSG avait changé Kombouaré à la trêve (rires) ».

Une prémonition à laquelle Garcia n’est pas le seul à croire. Ses joueurs étant les premiers à croire en leurs chances, à l’image de Maxence Caqueret qui insiste sur « les grandes ambitions de l’OL » qui aborde l’année 2021 en tête de la Ligue 1, un point devant les Parisiens.

Privé de Guimaraes et Toko-Ekambi, tous les deux positifs à la Covid-19, mais aussi Dembélé, convalescente après son opération du bras, pour la réception de Lens mercredi, Rudi Garcia demande à ses joueurs être « à 100% de leur conviction » pour l’emporter. La conviction de pouvoir être champion ?

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi