jeudi 13 juin 2024

Bonneval, Buttin, Dulin, Germain… Ces arrières à la relance

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

En rugby, le marché des transferts a vu de nombreux arrières changer de clubs. De Bonneval à Germain, en passant par Buttin et Dulin notamment, ils ont l’envie de rebondir cette saison.

Il y a eu du mouvement à l’arrière, cet été, en Top 14. Sur la totalité des forces en présence, huit clubs ont été chercher des numéros 15 avec des CV impressionnants et des certitudes au plus haut niveau. Si Bayonne ou encore le Stade Français Paris se sont tournés vers des étrangers (Tuicuvu et Veainu), La Rochelle, Agen, Pau et Bayonne ont réussi à recruter des références comme Brice Dulin, Jean-Marcellin Buttin, Hugo Bonneval et Gaëtan Germain. Chacun avec l’idée de vivre une nouvelle aventure ou de donner un nouvel élan à leur carrière. Mais pourquoi autant de changements cette saison.

L’ancien international Erik Bonneval a son idée. « C’est un poste important dans rugby. Les clubs sont forcément attentifs au marché. Et cette année, certains ont voulu se renforcer ou il y a eu le besoin de recruter. On devrait voir de nouveaux visages qui vont tenter de faire de bons matches sous leurs nouvelles couleurs. Il y a aussi des jeunes qui arrivent et qui prennent du temps de jeu. Les clubs ont envie de faire fructifier leur formation, donc forcément ça oblige certains joueurs à bouger, même les meilleurs. »

LES BLEUS EN TÊTE ?

Il est vrai que l’on ne peut pas dire que Brice Dulin soit un inconnu. Après six ans au Racing 92, l’international tricolore (29 sélections) n’a pas mis longtemps à répondre favorablement à l’appel de Ronan O’Gara pour le retrouver à La Rochelle. « Je me suis dit que je pourrai peut-être amener un peu d’expérience au groupe rochelais. J’ai surtout pensé au public du stade Marcel-Deflandre, ce stade toujours plein à craquer… Quitter Paris me permettait aussi de me rapprocher d’Agen, d’où je suis originaire. Et puis, l’idée de me mettre en danger ne me déplaisait pas. » Pour Hugo Bonneval, l’idée était surtout de se relancer après une saison marquée par une grave blessure et l’arrêt du championnat à cause de la crise sanitaire.

D’ailleurs, en signant à Pau, c’est simplement avec l’envie de rejouer, de reprendre plaisir sur un terrain et de retrouver le sourire. L’international français n’est pas le seul dans ce cas. Jean-Marcellin Buttin a décidé de répondre favorablement à l’appel d’Agen pour relancer sa carrière. « Je veux d’abord retrouver du temps de jeu, car ma saison dernière a été un peu compliquée au niveau du temps de jeu. J’ai un peu moins joué à Lyon et je n’avais pas forcément de garanties si je faisais le choix de rester encore au LOU. Ma volonté est de jouer et de prendre du plaisir, donc le choix d’Agen a été rapide. » Gaëtan Germain devait également rester à Grenoble, mais l’arrière a finalement décidé de rejoindre Bayonne et Yannick Bru afin d’apporter son expérience dans le Pays basque. Même si on devrait le voir plus à l’aile, Vincent Rattez peut également jouer à l’arrière. L’ancien de La Rochelle retrouve à Montpellier Xavier Garbajosa avec l’envie de continuer à grandir. La preuve que les arrières veulent également aller de l’avant en Top14.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi