mercredi 24 juillet 2024

[Rugby] Coupe du monde : Finn Russell (Ecosse) peut-il se relever ?

À lire

Demi d’ouverture emblématique de l’équipe d’Écosse depuis presque dix ans, Finn Russell dispute sa troisième Coupe du monde. Capable du meilleur comme du pire, il est le métronome du XV du Chardon.

Arrivé au Racing 92 en 2018, Finn Russell a montré tout le talent qu’il possédait. Lors du dernier Tournoi des 6 Nations, il a permis à l’Ecosse de remporter les deux premiers matches, face à l’Angleterre et le Pays de Galle, grâce à une partition presque parfaite. Cela avait également été le cas lors de la victoire en barrage de Top 14, face au Stade Français, avec 16 points d’inscrits et 100 % de réussite au pied (20-33). Mais parfois, Docteur Russell se transforme en Mister Finn (sic).

À LIRE AUSSI : votre mag spécial Coupe du Monde de rugby 2023

Docteur Russell et Mister Finn…

Il était ainsi complètement passé à côté de son match en décembre face Stade Français, et le Racing 92 s’était lourdement incliné (48-10). Idem en sélection. Face à la France lors du dernier Tournoi, il a montré ses deux visages. Ses coups de génie avaient permis à l’Ecosse de tenir tête à la France, mais ses trop nombreuses erreurs avaient été fatales à son équipe qui s’était inclinée (32-21).

Pour sa troisième Coupe du monde, l’Ecosse sera dans le groupe B, avec notamment l’Afrique du Sud et l’Irlande. Si l’ouvreur écossais est dans ses bons jours, l’Ecosse pourrait s’extirper du groupe et retrouver la France en quarts de finale. Qu’importe le résultat, cette Coupe du monde sera un tournant pour Finn Russell qui prendra ensuite la direction de l’Angleterre pour jouer sous les couleurs de Bath la saison prochaine.

Killian Tanguy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi