dimanche 29 janvier 2023

Saint-Etienne : Fred Antonetti approché pour remplacer Laurent Batlles !

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Voilà une révélation qui va faire du bruit à Saint-Etienne ! Selon nos informations, Saint-Etienne aurait approché Frédéric Antonetti pour succéder à Laurent Batlles, de plus en plus sur la sellette.

La pression est de plus en plus forte sur les épaules de Laurent Batlles. Selon plusieurs médias, l’entraîneur des Verts, 19ème de Ligue 2 à 3 points du premier non relégable, et 16 points du deuxième, joue sa tête demain lors de la réception de Rodez (15h).

18ème, un petit point devant les Verts, Rodez, qui vient de se séparer de son entraîneur (Laurent Peyrelade) n’a remporté que deux de ses 14 premiers matchs et possède la pire attaque de Ligue 2 (avec 11 buts). Autant dire que tout autre résultat qu’un succès de Saint-Etienne serait une nouvelle énorme contreperformance.

Selon nos informations exclusives, un retour de Frédéric Antonetti est bel et bien envisagé pour lui succéder durant la longue trêve de la Coupe du Monde ! Entraîneur des Verts entre 2001 et 2004, le Corse, sans club depuis son départ de Metz en juin dernier, avait fait remonter l’ASSE en Ligue 1, avant de partir pour cause de mésentente avec la direction du club.

18 ans après, un retour espéré

A l’époque, la volonté du club de ne pas prolonger Christian Villanova, arrivé en même temps que lui en tant que Directeur Sportif, avait fâché Antonetti. Thomas Schmider, alors président du club, qui avait soutenu le projet Antonetti-Villanova, avait d’ailleurs démissionné dans la foulée.

18 ans plus tard, de l’eau est passée sous les ponts. Bernard Caïazzo vit à Dubaï et est nettement moins présent au club, alors que la direction a complètement changé.

Chez les supporters, qui lui avaient réservé un accueille chaleureux lors de sa venue avec Metz, le retour du technicien corse serait perçu comme une véritable éclaircie dans la brume d’une situation sportive en train de virer au cauchemar.

Aujourd’hui, la seule chose qui empêcherait Antonetti de revenir est le salaire que le club pourrait être amené à lui verser. A Metz, l’ancien entraineur de Bastia, Nice et Lille touchait environ 80 000 euros par mois. Consultant pour Canal+, il touche nettement moins et pourrait accepter de revoir ses émoluments à la baisse.

Toujours selon nos informations, Saint-Etienne aurait déjà tâté le terrain au près de l’entourage du technicien de 61 ans, qui ne serait pas contre un retour, mais avec certaines garanties sur l’effectif.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi