mardi 23 juillet 2024

Saint-Etienne : l’étrange choix Julien Sablé pour assurer l’intérim

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Six matchs sur le banc en 2017 et aucune victoire. Le choix de Julien Sablé pour assurer l’intérim peut surprendre.

Officiellement intronisé entraîneur par intérim des Verts en attendant la nomination du successeur de Claude Puel, Julien Sablé ne fait pas l’unanimité chez les supporters stéphanois.

Alors que que le tandem Neder – Huard était pressenti, la décision de confier la direction de l’équipe à l’ancien adjoint de Claude Puel (après avoir été celui de Jean-Louis Gasset et de Ghislain Printant), soulève des interrogations.

On a du mal à comprendre notamment pourquoi le choix du remplaçant de Puel est si long, alors que le désormais ancien coach, était sur la sellette depuis plusieurs semaines.

Après six matchs en tant que numéro un, en 2017, Julien Sablé n’a toujours pas connu la victoire

Mais surtout, pourquoi Julien Sablé ? Si le technicien de 41 ans a laissé une bonne image du joueur qu’il a été sous le maillot vert (qu’il a porté entre 1998 et 2007), l’impression est tout autre en tant qu’entraîneur.

Placé sur le banc le 15 novembre 2017, après la démission d’Oscar Garcia, Julien Sablé a dirigé l’équipe professionnelle à six reprises, pour deux nuls et quatre défaites.

De plus, l’ancien international espoir était le deuxième adjoint de Claude Puel et ne marque en rien une rupture nette avec une longue et difficile période, durant laquelle les Verts n’ont gagné que 26 fois, en 88 matchs joués.

Aujourd’hui, le peuple vert espère que Julien Sablé connaitra sa première victoire, samedi à Reims, en tant qu’entraîneur numéro un. Et que depuis 2017, il a emmagasiné de l’expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi