vendredi 7 octobre 2022

Scandaleuse décision du FC Nantes, qui bafoue la mémoire d’Emiliano Sala

À lire

A peine plus de dix jours avant le Challenge Emiliano Sala (16 et 17 juillet), le FC Nantes décide de retirer et provoque l’annulation de l’hommage à l’Argentin, disparu tragiquement en janvier 2019.

S’émouvoir, se recueillir et célébrer, c’est bien. Se souvenir, c’est beaucoup mieux. Trois ans et demi après la disparition tragique d’Emiliano Sala, mort dans un accident d’avion, alors qu’il rejoignait le club de Cardiff City, le 21 janvier 2019, la deuxième édition du « challenge Emiliano Sala », a été tout simplement annulée. Motif : le FC Nantes, qui s’était pourtant engagé, a déclaré forfait pour la compétition prévue les 16 et 17 juillet prochain.

> Ne manquez pas le dernier numéro « Spécial Transferts » du Foot, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

Club star du challenge, qui réunissait quatre équipes (Nantes, Bordeaux, Caen et Orléans, quatre clubs dont le buteur argentin a porté le maillot), le vainqueur de la Coupe de France a pris cette décision de façon unilatérale, en invoquant des « raisons sportives ». « Les conditions initiales de participation pour lesquelles le club s’est engagé, ne sont plus réunies », a expliqué le FC Nantes dans un communiqué.

Une décision arrivée tardivement, qui ne passe pas. Surtout après les explications d’Antoine Kombouaré. « De par sa situation extra sportive, Bordeaux ne nous garantit pas de présenter une équipe compétitive, a expliqué l’entraîneur des Canaris. J’ai donc pris la décision de retirer l’équipe ».

Bien entendu, le FC Nantes explique que la décision est « purement sportive » et « ne remet en aucun cas en question son attachement à la mémoire d’Emiliano Sala ». Disons alors qu’il lui met quand même quelques limites…

Bordeaux démobilisé et pas assez fort pour Nantes…

Pour optimiser sa préparation, le FC Nantes ne peut donc pas se permettre d’affronter une équipe bordelaise démobilisée… Rappelons quand même que le club a pour l’instant annoncé son intention de faire appel devant le CNOSF et que l’effectif actuel, qui a repris l’entraînement sous les ordres de David Guion, est bien celui qui devait débuter la saison de Ligue 2. Pas sûr non plus, que le sort des Girondins soit définitivement réglé avant le 16 juillet…

La victoire en Coupe de France, la qualification pour la Ligue Europa et la perspective de jouer contre le PSG, le 31 juillet pour le Trophée des Champions, ont visiblement changé le mode de préparation des Canaris, devenus très exigeants.

L’OM va jouer une National 2, le PSG le 18ème de Ligue 2…

L’OM par exemple, engagé en Ligue des Champions, qui affrontera Marignane-Gignac, club de National 2, en amical, ou le PSG (pour ne citer qu’eux), qui jouera contre un barragiste de Ligue 2 (QRM) pour se préparer, sont moins regardants.

Tant pis pour les organisateurs et les dizaines de bénévoles déjà sur le pied de guerre pour l’organisation de ce challenge. Et tant pis pour la mémoire d’Emiliano, qui ne mérite pas ça.

spot_img

1 COMMENTAIRE

  1. Erreur dans l’article, qui parle à un moment d’Antoine KOMBOUARE comme de l’entraîneur des…..Girondins de Bordeaux ! Merci de bien vouloir faire l’effort de vous relire avant d’envoyer au Journal pour publier, svp !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi