dimanche 2 octobre 2022

Scottie Pippen Jr marche sur les traces de son père

À lire

Le nom de Pippen est entré dans la légende de la NBA grâce à Scottie. Aujourd’hui, l’un de ses fils, Scottie Pippen Jr, tente de le perpétuer et de se faire une place dans le plus grand championnat du monde.

Dix-huit ans après les derniers paniers de son père sous le maillot des Bulls, Scottie Pippen Jr (21 ans) a signé un two way contract avec les Lakers. Une belle promotion pour lui, mais le parcours est semé d’embûches.

Malgré de très bonnes prestations en NCAA au sein de la faculté de Vanderbilt (17,5 points, 4,3 passes et 3,1 rebonds en trois saisons), le fils de Scottie Pippen n’a, en effet, pas été drafté le 23 juin. Free agent, il a su saisir sa chance et se faire remarquer lors de matches de Summer League par les Lakers (11,6 points, 3,6 rebonds, 4,7 passes en 8 rencontres).

Il évoluera donc en G-League pendant la saison, mais pourra être amené à être appelé pour des matches NBA.

Scottie Pippen n’a pas épargné son célèbre père

Les nostalgiques se souviennent des exploits dans les années 90 de son père fidèle lieutenant de Michael Jordan aux Chicago Bulls avec lesquels il a remporté six championnats. Malgré son statut de star et de joueur légendaire, il n’a jamais été épargné par son fils :

« Quand on jouait tous les deux dans le jardin, je l’épuisais. Je le battais souvent donc il simulait des blessures et autres. Il ne voulait pas me donner de mérite alors on a arrêté de jouer il y a un moment. »

Alors que son père évoluait au poste d’ailier, Scottie Pippen Jr est, lui, un meneur en devenir. A 21 ans, il a encore l’avenir devant lui et ses bonnes années universitaires ont montré qu’il avait un potentiel intéressant. Il a beaucoup de similitudes avec son père, il a récupéré l’intelligence de jeu paternelle.

C’est également un bon défenseur, qui aime faire jouer les autres et privilégie le collectif. Il ne ressent pas de pression particulière par rapport au passé de joueur de son père. Il veut être jugé sur ses performances et non pas parce qu’il est « le fils de ». Et c’est tout à son honneur.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi