mardi 23 juillet 2024

Seattle et Las Vegas prêts à révolutionner la NBA

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

La NBA, qui compte depuis la saison 2004/2005 et la création des Charlotte Bobcats 30 équipes, pourrait accueillir deux nouvelles franchises. Seattle et Las Vegas sont en pole.

Pour des raisons principalement financières, la NBA est loin de fermer la porte à l’intronisation d’une ou deux franchises supplémentaires. Adam Silver, le commissaire depuis 2014, est bien moins fermé qu’avant sur l’expansion de la NBA :

« J’ai toujours dit que c’est en quelque sorte le destin évident de la Ligue que de se développer à un moment donné. La pandémie nous a peut-être amenés à dépoussiérer certaines des analyses sur des impacts économiques et concurrentiels de l’expansion. Nous y avons consacré un peu plus de temps qu’avant la pandémie. Mais certainement pas au point que l’expansion soit au premier plan. Nous apprécions beaucoup les marchés qui ont manifesté leur intérêt pour une équipe de la NBA. »

À LIRE AUSSI : toute l’actualité basket dans votre mag

« L’un de nos objectifs en tant que bureau directeur, c’est toujours de savoir comment créer une meilleure concurrence. C’est donc l’une des choses auxquelles nous continuons de penser lorsque nous envisageons de nous développer. C’est une question économique et de concurrence pour nous » a récemment déclaré ce dernier à travers des propos relayés par le site basket usa.

« Il y a suffisamment de talents pour avoir deux équipes en plus »

Deux villes semblent se détacher ; Las Vegas qui a créé une équipe en NHL (les Golden Knights) et rapatrié l’équipe de NFL des Oakland Raiders, et Seattle qui a eu son équipe NBA, les SuperSonics, entre 1967 et 2008. Max Lefèvre, le coach assistant de Minnesota, confirme l’attractivité de ces deux villes :

« C’est inévitable. Cela fait plusieurs années qu’on en parle aux Etats-Unis. Il n’a pas nommé officiellement ces deux villes, mais elles reviennent à chaque fois. A Las Vegas, cela pousse beaucoup. Ils ont la NFL, la WNBA, ils veulent une équipe NBA. C’est un marché qui fonctionne très bien pour le sport professionnel américain. Seattle, depuis bien longtemps, essaie de récupérer une équipe depuis qu’ils ont perdu les Super Sonics. C’est une ville de basket, avec lycées, universités. Il y a beaucoup de talents là-bas. Seattle et Las Vegas sont totalement différentes, mais elles ont du sens pour la NBA également en termes de revenus et médiatiquement ».

Avec la rénovation de la Key Arena, le projet de Seattle est d’autant plus crédible : « Je ne sais pas quand exactement cela sera rendu officiel, temporise Max Lefèvre. Adam Silver et la NBA ne veulent pas trop donner d’informations là-dessus. Cela reste encore un peu un mystère. Mais, d’ici deux ou trois ans, il devrait y avoir une annonce. Pas mal de choses se passent pour qu’on aille dans cette direction. En NBA, il y a suffisamment de talents pour avoir deux équipes en plus. En plus des Américains, il y a maintenant tellement d’autres joueurs internationaux de haut niveau… »

On n’a jamais été aussi proche de voir une 31ème et une 32ème franchise dans le plus grand championnat au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi