mercredi 24 juillet 2024

Sébastien Haller : « Ce qui ne tue pas rend plus fort »

NIGERIA - COTE D'IVOIRE (21H)

À lire

NIGERIA – COTE D’IVOIRE (21H)

Buteur en demi-finale, l’attaquant de la Côte d’Ivoire compte bien utiliser le difficile parcours de la Côte d’Ivoire, finaliste quasiment miraculeux, comme une force supplémentaire en finale. 

Ce sera une finale très ouverte…

Les deux équipes savent à quoi s’attendre, mais un match de groupe et une finale sont différents, donc l’approche est différente et la préparation également. Je m’attends à un match relevé, nous connaissons la manière de jouer des Nigérians, ça va être un match assez relevé physiquement, mais à nous de leur poser des problèmes et d’étirer leurs lignes pour utiliser les espaces et exploiter leurs faiblesses.

A LIRE AUSSI : Emerse Fae : « Si nous sommes en finale, c’est que nous le méritons »

La Côte d’Ivoire est miraculée, ça peut jouer mentalement ?

Nous revenons de très loin, nous le réalisons tous, aujourd’hui nous n’avons pas grand-chose à perdre, nous avons eu la chance d’avoir une seconde chance, à nous de ne pas la gaspiller et de terminer sans regret. Je pense que ce qui ne tue pas rend plus fort, à partir du moment où nous vivons des déceptions comme nous l’avons vécu, nous ne pouvons que nous améliorer.

Pour vous aussi, être là aujourd’hui, en finale, c’est une sorte de petite miracle…

Ma CAN n’a pas été simple tous les jours, je me posais beaucoup de questions, je me suis mis à douter, à me demander si j’allais le faire. Mais j’étais bien entouré et soutenu par ma famille et mes coéquipiers. Depuis le 21 décembre, ce sont des soins et du travail tous les jours. Mais tout m’a motivé, que ce soit la cérémonie d’ouverture, mes coéquipiers sur le terrain ou le peuple ivoirien.

Propos recueillis par Aboubacar KONTE, à Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi