mardi 4 octobre 2022

Stefan Küng, un coureur complet qui attend une place de leader

À lire

Sous contrat jusqu’en 2023 avec Groupama-FDJ, Stefan Küng, 5ème du dernier Tour de Suisse, souhaiterait, à 28 ans, un rôle de leader lui qui montre de plus en plus qu’il n’est pas seulement un coureur de chrono. Pour parvenir à ses rêves, le Suisse, qui est annoncé chez Trek-Segafredo ou Team DSM, est bien entouré.

Sa mère

Le coureur suisse est né le 16 novembre 1993 à l’hôpital de Wil, dans l’Est de la Suisse. Ce dernier ne manque jamais de rendre hommage à sa mère : « Si je gagne une course, c’est fantastique, et tout le monde va me féliciter. Mais ma mère qui travaille 10 heures par jour dans une maison de retraite ne sera pas félicitée. Je suis vraiment privilégié de pratiquer mon activité préférée en tant que profession » a-t-il déclaré au média suisse Le Matin.

Céline, sa femme

Les deux tourtereaux se sont mariés le 16 mai 2022 et ont vu naître leur premier enfant, nommé Noah.

Noah, son fils

Le fiston est né le 22 juin dernier. Avec cette naissance, le coureur Groupama-FDJ a décidé de ne pas participer au Championnat de Suisse de cyclisme sur route qui avait lieu le 26 juin.

Théry, son ami de jeunesse

De la piste à la route, les deux compères se suivent depuis l’adolescence. Stefan Küng et Théry Schir ont commencé à gagner, ensemble, au championnat d’Europe de l’américaine juniors. Puis c’est chez BMC où ils remportent de nombreuses médailles avec la sélection suisse, dont le bronze au Championnat du monde sur piste de 2014. Depuis, les performances du King Küng sont observées par le natif de Lausanne, qui, lui, pédalera sur un bateau, en participant à la Coupe de l’America, à bord de l’équipage Alingui Red Bull Racing.

Olivier, son agent

Par l’intermédiaire de ProTouchGlobal, Oliver Senn est l’agent de nombreux coureurs suisses, comme Stefan Küng ou encore Stefan Bissegger. Il officie également, depuis 2012, en qualité de directeur général du Tour de Suisse.

Jürgen, son mécanicien

Jürgen Landrie assiste Stefan Küng depuis ses débuts à BMC. Le mécanicien belge est son homme de confiance.

Julien, son entraîneur

Après avoir arrêté sa carrière de cycliste pour des raisons de santé, Julien Pinot s’est reconverti comme entraîneur de la Groupama-FDJ. Depuis 2019, il coach notamment le King Küng. Grâce au frère de Thibaut Pinot, le Suisse performe de plus en plus sur les étapes de montagne. Il l’a prouvé sur le Tour de Suisse en terminant 5ème.

Marc, son manager

Ancien coureur entre 1980 et 1994, Marc Madiot devient manager, en 2002, de La Française des Jeux, devenu, progressivement Groupama-FDJ en 2018. Le voyant performer sur les chronos, il recrute Stefan Küng. Grâce à cette confiance, le Suisse termine cette année sur le podium, 3ème de Paris-Roubaix. Une première pour l’équipe Groupama-FDJ depuis 25 ans.

Daniel, son mentor

Daniel Gisiger connait Stefan Küng depuis les juniors. Etant entraîeur national de cyclisme sur piste en 2015, il lui a permis de décrocher le titre de champion du monde de poursuite individuelle et de vice-champion d’Europe durant la même année. Depuis 2021, il est à la retraite.

Michael, son sélectionneur

Coureur professionnel entre 2001 et 2020, Michael Albasini devient sélectionneur de l’équipe nationale suisse en 2021. Grâce à son expérience, il permet, durant la même année à Stefan Küng d’être champion d’Europe et de Suisse du contre-la-montre. En 2020, King Küng est sous les ordres du paternel, Marcello Albasini, qui lui permet d’être le roi helvétique sur route et chrono.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi