samedi 28 janvier 2023

Steve Mandanda dit stop, après s’être assis 118 fois sur le banc des Bleus : la faute à Hugo Lloris

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Après s’être assis 118 fois sur le banc, Steve Mandanda (35 sélections) met un terme à sa carrière internationale. En 14 ans en Bleu, le gardien du Stade Rennais n’a malheureusement connu aucune grande compétition en tant que n°1. La faut à Hugo Lloris.

Alors qu’il aura 38 ans, le 28 mars prochain, Steve Mandanda a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Le gardien de but du Stade Rennais part avec 35 sélections (dont 32 comme titulaire) et 118 présences sur le banc de touche !

Sélectionné pour la première fois à l’âge de 23 ans, en mai 2008 (victoire 2-0 face à l’Equateur), le champion du monde 2018 aura vu passer 7 grandes compétitions internationales, sans jamais être le n°1. N°3 lors de l’Euro 2008, derrière Grégory Coupet et Sébastien Frey, il devient n°1 après la compétition (après les retraites des deux premiers), il voit Hugo Lloris, de trois ans son cadet, profiter de ses erreurs en matchs éliminatoires, lui prendre la place, avant la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Aucun match à l’Euro, seulement 2 matchs de Coupe du Monde pour Steve Mandanda

Dès lors, Steve Mandanda se contentera d’être le remplaçant d’Hugo Lloris, qui devient capitaine des Bleus dès le lendemain de la Coupe du Monde 2010. C’est sur le banc que Steve Mandanda vivra l’Euro 2012, l’Euro 2016, la Coupe du Monde 2018 et l’Euro 2020. Blessé quelques semaines avant la Coupe du Monde 2014, il manquera le voyage au Brésil.

Sans le forfait de Mike Maignan, pas sûr que Steve Mandanda ait participé à la dernière Coupe du Monde et fêté sa 35ème sélection contre la Tunisie. « Je serais toujours fier d’avoir pu participer à tous ces moments-là », expliquait-il à nos confrères de l’Equipe. Sans Hugo Lloris, son talent lui aurait permis d’être davantage acteur que simple spectateur.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi