lundi 24 juin 2024

Steve Mandanda, le Marseillais qui a gagné le classico

À lire

Le match était triste, la défaite pour l’OM cruelle et les analyses trop souvent tournées vers l’arbitrage… Mais il y en a un qui a marqué des points dimanche soir, c’est le grand absent, Steve Mandanda.

Chez les supporters de l’OM, une heure avant le coup d’envoi du classico, en apprenant le choix de Jorge Sampaoli, on ne comprenait pas. A la fin du match, on comprenait encore moins pourquoi Pau Lopez, fautif sur le but de Neymar, avait été préféré à Steve Mandanda, étincelant ces dernières semaines. A Marseille, ça fait même plus longtemps qu’on ne comprend pas.

Véritable légende sur La Cannebière, Steve Mandanda vit une saison difficile avec son club de cœur. Titularisé seulement à cinq reprises en Ligue 1 cette saison, le gardien de but international a perdu sa place de titulaire au profit de Pau Lopez. Steve, doit se contenter des matchs européens depuis un petit moment.
Après un passage à vide de l’Espagnol, et des bonnes prestations du champion du monde français, n’est-il pas temps de relancer le débat ? Ce n’est pas le classico qui nous dira le contraire, avec ce but de Neymar sur une grossière erreur de Lopez. Voici quelques arguments qui penchent en faveur de l’ancien de la maison.

Avec Steve Mandanda, l’OM ne perd pas

C’est simple, cette saison, quand l’Olympique de Marseille joue avec Steve Mandanda dans les cages, les Phocéens ne perdent pas. Quatorze matchs cette saison, et aucune défaite. Un ratio qui peut-être nuancé, notamment à cause des deux matchs en Coupe de France, mais qui a le mérite d’exister.

L’équipe gagne plus aussi, 86% de victoires lorsqu’il est dans les cages contre 41% lorsque c’est l’espagnol qui est aligné. Une différence notable, qui montre aussi à quel point l’équipe est peut-être plus rassuré à l’idée d’avoir le français avec eux. Même s’il faut aussi tenir compte du nombre de matchs joués. Plus tu joues, plus tu t’exposes à la défaite.

Steve Mandanda, belle surprise de cette fin de saison ?

L’impact de Mandanda sur les stats de son équipe est notable, mais il l’est d’autant plus sur le plan personnel. Avec quasiment un clean-sheet réalisé tous les deux matchs (6 en 14 matchs), le Français est dur à battre cette saison. Un vrai contraste, pour un gardien parfois moqué lors des dernières saisons.

La saison de Steve Mandanda, pourrait se résumer à des apparitions furtives, mais réussies et convaincantes. Le joueur, âgé de 37 ans, pourrait bien être la surprise côté Marseillais en cette fin de saison. Lui, travailleur et doté d’un mental irréprochable n’as pas baissé les bras et pourrait bien être récompensé…

Kevin OLLIER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi