samedi 26 novembre 2022

Strasbourg : Ludovic Ajorque s’est perdu

À lire

Annoncé partant cet été, Ludovic Ajorque est resté à Strasbourg. Le réunionnais, qui n’a trouvé le chemin des filets qu’à une seule reprise cette saison, pourrait voir ses rêves de Premier League s’envoler…

1 but en 7 matchs joués, une équipe 18ème au classement. Le début de saison de Ludovic Ajorque n’a rien à voir avec l’année précédente. Auteur de 12 buts et 8 passes décisives lors de la dernière édition, le Réunionnais a formé un duo redoutable avec Kevin Gameiro, qui avait mené Strasbourg dans le haut du classement.

Seulement cette fois, le Réunionnais connaît des débuts mouvementés, après avoir frôlé le départ en Angleterre ou en Allemagne cet été, le joueur semble avoir perdu ses repères. Autant que le club, qui pensait le voir partir. Cette saison pourrait d’ailleurs être la dernière pour lui en Alsace, voire se terminer en janvier avec le mercato hivernal

Son remplaçant était connu

West Ham, Everton, le Hertha Berlin, les clubs qui se sont intéressés à lui lors des derniers mercatos, pourraient toutefois revenir à la charge.

En Alsace les dirigeants ne perdent pas de temps et restent parés à toute éventualité : « Il faut tout anticiper, c’est le mot d’ordre mais, parfois, sur les quatre derniers jours, toutes les solutions que vous aviez il y a un mois n’existent plus », expliquait Loic Désiré, chargé du recrutement à Strasbourg. Ce dernier explique que le club avait déjà prévu le remplaçant de son attaquant, en approchant Tino Kadewere, qui évoluait à Lyon.

Seulement, les négociations pour Ajorque ont été très longues, et le joueur hésitait. Mais l’élément qui a mis fin aux discussions est le départ de Tino Kadewere en fin de mercato pour Majorque, ce qui a forcé Strasbourg à conserver Ajorque, à défaut de lui trouver un nouveau remplaçant.

Au vu des blessures à répétition de l’attaquant, et du manque de performance, les dirigeants alsaciens dans leur philosophie de « tout anticiper », s’interrogent très sérieusement.

Un départ forcé en janvier ?

« Il faut vivre des expériences comme ça, aujourd’hui c’est fini et je suis content d’être au Racing. La saison est déjà commencée, mais je me projette beaucoup plus ici », déclarait de son côté Ludovic Ajorque, après la fin des spéculations cet été.

Son départ n’a tenu qu’à un fil, un fil qui pourrait être coupé dès janvier, mais qui pourrait aussi bien se consolider, si le club se relance. Le duo Ajorque-Gameiro n’a pu débuter qu’un seul match cette saison, et n’a pas eu le temps de confirmer la 6ème place de l’an passé.

L’attaquant de 1m97 a à cœur de redorer le blason du Racing, seule équipe à ne pas avoir encore gagné le moindre match !

En prime, sa valeur risque de chuter drastiquement si les blessures s’enchaînent et que son compteur ne grimpe pas. Dans ce cas, Strasbourg serait amené soit à le vendre au plus vite cet hiver…

Jérémy Bakeir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi