samedi 20 juillet 2024

Superleague : pourquoi c’est une menace pour les diffuseurs

À lire

L’arrivée probable de la Superleague après l’avis favorable de la Cour Européenne de justice met à mal le système actuel de diffusion des matchs européens. Un modèle qui vit depuis plus de 20 ans sur système d’abonnement au plus près des diffuseurs.

Il y a deux ans, c’était le choc. La Superleague arrivait en grande pompe comme la compétition qui allait bouleverser l’écosystème du football. Après une forte opposition des supporters et des clubs historiques, mis à part le Real et le Barça, le projet était repoussé.

Deux ans plus tard, la Cour Européenne de Justice a fait savoir que la Super League avait le droit d’exister. Elle devient comme un concurrent à la Champion’s League. L’instance judiciaire européenne s’appuie sur les règles du marché commun qui autorise la libre concurrence entre les entreprises d’un même marché.

C’est également le cas pour le football et la donne change radicalement pour l’UEFA. L’instance suisse qui dirige depuis toujours les compétitions européennes se retrouve embourbé dans un dilemme majeur.

l’UEFA en mode panique pour la Ligue des Champions

L’instance européenne du football n’avait pas anticipé pareille décision contre son concurrent. Dès l’annonce de l’avis favorable de la CEJ (Cour Européenne de Justice), Ceferin s’est fendu d’une petite annonce sarcastique. « S’ils veulent lancer leur compétition avec deux clubs, qu’ils y aillent ».

Sauf que cette parole montre à quel point l’UEFA se sait en danger. Sa réforme de la Ligue des Champions pourrait même être revue à la hausse. Et ce, afin de contrer le projet d’A22, porteur du projet.

Jamais l’UEFA n’avait été aussi menacé par une compétition qui a depuis modernisé sa copie. En l’occurrence, A22 annonçait sur RMC la gratuité de l’ensemble des matchs européens via une plateforme de streaming. C’est le coup de massue rêver sur l’UEFA.

De plus, si la plupart des clubs historiques ont annoncé leur opposition au projet officiellement, en coulisse, la donne est différente. Car le projet de Super League fonctionne en parallèle peu ou proue avec le même mécanisme de l’UEFA. 3 ligues et une différence avec un mécanisme de montée et descente. C’est un immense championnat européen qui voit le jour.

À LIRE AUSSI : vers une banqueroute du foot français ?

Le casse-tête des diffuseurs historiques pour la Superleague

Reste à savoir comment pourrait s’organiser la diffusion de la compétition si elle voit le jour. Au-delà de la plateforme de streaming, il faudrait des accords commerciaux avec l’ensemble des diffuseurs TV pour avoir accès à l’ensemble de la compétition. À moins qu’une alternative existe.

Selon A22, l’application de streaming pourrait directement être installé sur le téléviseur et ne passerait pas par les diffuseurs télécoms ou CANAL+. Ce serait un changement radical de paradigme dans la diffusion du sport en France et en Europe.

Pire pour les passionnés du football, elle ferait état d’une nouvelle concurrence qui fragiliserait sans doute le mode d’abonnement en vigueur dans toute l’Europe. De Sky à CANAL+ en passant par la Movistar, il y aurait un grand chamboulement pour l’accès aux compétitions européennes de l’UEFA.

Pour la première fois, l’UEFA est mise en difficulté sur un monopole qu’elle dirige depuis 32 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi