dimanche 29 janvier 2023

Superleague : un projet, revu et corrigé, qui a toujours du mal à passer

À lire

Sans Andreas Agneli (Juventus), qui a d’autres soucis, Florentino Perez (Real Madrid, photo) et Joan Laporta (Barcelone) poursuivent leur projet de Superleague européenne. Les deux hommes ont revu leur copie, mais ont du mal à convaincre les supporters et leurs clubs pourraient être lourdement sanctionnés par l’UEFA.

Le 15 décembre dernier, l’UEFA se félicitait par l’intermédiaire d’un communiqué du rapport de l’avocat général de la Cour de justice européenne. L’avocat a estimé que l’UEFA avait le droit de sanctionner tout club participant à la Super Ligue voulue par Barcelone, le Real Madrid et la Juventus de Turin. Les clubs concernés eux, estiment que le rapport ne constituait pas une interdiction formelle de créer une nouvelle compétition en dehors du cadre de l’UEFA. Le jugement définitif sera rendu au printemps prochain.

Le Real et le Barça ont le PSG et Manchester City dans le collimateur

Conscients que l’ancienne version était etoquée par les supporters, les instigateurs du projet de Superleague travaillent sur une nouvelle version. Moins élitiste et plus ouverte.

Exit la restriction des clubs choisis à ceux qui forment le big five européen. 50 clubs européens de différents championnats ont été contactés (Pays-Bas, Portugal, Danemark, Irlande, etc.) pour participer à une nouvelle mouture de la compétition.

En début de semaine, nos confrères de l’Equipe ont révélé les grandes lignes de ce que pourrait être cette toute nouvelle compétition européenne.

Le format de la ligue fermée est abandonné, au profit d’une ligue 100 % ouverte et fonctionnant au mérite. Un fair-play financier strict sera également mis en place pour éviter toute concurrence déloyale (et ainsi lutter contre des clubs comme le PSG ou Manchester City). Selon les révélations de nos confrères, 55 % maximum du budget de chaque club devra être consacré à la masse salariale, les dopages financiers sont interdits et les clubs ont l’interdiction d’avoir un trop grand déficit. Si l’ensemble des clubs contactés semble réceptif à ce nouveau modèle, des questions continuent de se poser.

L’UEFA pourra sanctionner les clubs participants

L’avocat général a autorisé l’UEFA à sanctionner tous les clubs qui participeront à la Super League. Ces sanctions peuvent aller de simples amendes à l’exclusion complète des compétitions organisées par l’UEFA.

Il sera intéressant de voir si les clubs intéressés prendront le risque de sanctions de la part de l’instance du football européen. Les fans de football se sont également indignés du projet et ont toujours une vision négative de celui-ci. Le parcours est donc semé d’embûches pour ce concurrent de la Champion’s League.

                                                                                           Killian Ravon

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi