mardi 27 septembre 2022

Sur ses gardes avant Nantes, le PSG peut reprendre la tête de la Ligue 1

À lire

Quatre jours après sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions au détriment de Barcelone, le PSG retrouve la Ligue 1 avec la visite de Nantes au Parc des Princes et la possibilité de reprendre la première place. Mais attention au relâchement.

Si les Canaris occupent la place de barragiste avec une seule victoire en 2021, le match n’est pas beaucoup moins important que celui face aux Catalans. Bousculés en Ligue 1, Marquinhos et ses coéquipiers n’ont pas d’autre choix que de l’emporter pour se rendre à Lyon plus tranquilles la dans une semaine. Surtout : une victoire ce soir permettrait aux Parisiens de reprendre la tête de le Ligue 1, avec une meilleure différence de buts que Lille, accroché à Monaco (0-0).

Une simple formalité ? Loin de là si on se réfère aux deux dernières rencontres de Ligue 1 jouées après des succès en C1 :  deux défaites au Parc des Princes. D’abord face à Lyon en décembre, quelques jours après la démonstration face à Istanbul Basaksehir, puis plus récemment la défaite contre Monaco après l’autre démonstration, à Barcelone… Certes les adversaires avaient un autre calibre que les Nantais, mais cela suffit pour mettre les Parisiens sur leurs gardes. 

Pochettino : « C’est un match difficile pour nous, ça peut être un piège »

« On est conscient qu’après une soirée de bonheur pour le club, les joueurs, les supporters, le match suivant est important », n’a pas manqué de souligner Mauricio Pochettino en conférence de presse. L’entraîneur du PSG est très méfiant. « C’est un match difficile pour nous, ça peut être un piège », souligne l’Argentin. «  Nantes est une équipe physique, athlétique qui va nous rendre les choses difficiles.  On va essayer de mettre une équipe capable de tenir tête à Nantes, avec cette fraîcheur qui va nous donner de l’énergie pour ce genre de match ».

Plusieurs changements étaient ainsi attendus dans le onze de départ par rapport au match contre Barcelone. Outre Alessandro Florenzi, qui a ressenti une douleur à son adducteur touché, Marco Verratti, Idrissa Gueye et Julian Draxler devraient laisser leur place à Rafinha, Danilo (auteur d’une bonne rentrée contre les Catalans) et Angel Di Maria.

Du côté du PSG, privé de Neymar (convalescent), Moïse Kean (dont le retour à l’entraînement est attendu demain après son protocole Covid), Ader Herrera (douleur musculaire) et Juan Bernat (convalescent), on préfère s’inspirer de la victoire à La Mosson, début décembre quatre jours après l’exploit à Manchester. Ce jour-là les Parisiens s’étaient imposés 3-1 avec une équipe très remaniée. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi